La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

La Manipulation

La Manipulation - Critique sortie Théâtre Combs-la-Ville Scène nationale de Sénart
Crédit photo : Nathaniel Baruch Légende photo : Qui-vive à la Scène nationale de Sénart, dans le cadre du cycle La Manipulation.

Scène nationale de Sénart, La Coupole / La Manipulation – trois jours, trois metteurs en scène, trois spectacles

Publié le 30 mars 2013 - N° 208

La Scène nationale de Sénart proposent un condensé de petites formes drôles et décalées, sur le thème de la manipulation. Trois spectacles pour veiller en pensée.

« En septembre 2008, la N.A.S.A. lâche quatre-vingt-dix canards jaunes en plastique dans un glacier du Groenland afin de mesurer la vitesse du réchauffement climatique. Attendus quelques semaines plus tard dans la baie de Disco, les canards ne réapparaîtront jamais. Mais où sont-ils passés ? » Frédéric Ferrer propose un spectacle en forme de conférence. Interrogeant depuis longtemps les capacités falsificatrices du discours et l’incapacité foncière de l’homme à déterminer avec précision la vérité absolue des choses, le metteur en scène interprète l’odyssée de ces palmipèdes perdus, à travers une mise en abyme théâtrale dont il a le secret, aussi troublante que réjouissante.

Viatique en triptyque contre la décérébration

« Je ne fais pas de la magie pour endormir les gens, mais pour les réveiller. », dit Thierry Collet. En utilisant différents dispositifs théâtraux de dévoilement (refaire le tour plusieurs fois, le montrer sous des angles différents, le faire sans les objets, le raconter), le magicien active l’esprit critique du public et l’invite à s’interroger sur les mécanismes de l’illusion, porte ouverte à la manipulation. Entre plaisir pris à être trompé et satisfaction de comprendre comment, le spectateur grandit en lucidité en même temps qu’en attention. Troisième et dernier opus du cycle présenté à La Coupole de Sénart, Bienvenue dans l’espèce humaine est le nouveau volet du grand feuilleton théâtral imaginé par Benoît Lambert,  Pour ou contre un monde meilleur. Retraçant à grands traits l’histoire de l’espèce humaine, Anne Cuisenier et Géraldine Pochon campent deux conférencières délirantes et hilarantes, qui traquent le loup en l’homme, et interrogent l’espoir de la survie de la civilisation sous les effets conjugués de la bêtise et de la barbarie.

Catherine Robert

 

A propos de l'événement

Chemins de traverse
du Jeudi 11 avril 2013 au Samedi 13 avril 2013
Scène nationale de Sénart
rue Jean-François Millet, 77380 Combs-la-Ville
Du 11 au 13 avril 2013. A la recherche des canards perdus : le 11 et le 13, à 19h30 ; le 12 à 21h. Qui-vive : le11 à 19h30 ; le 12 à 21h ; le 13 à 18h. Bienvenue dans l’espèce humaine : le 11, à 21h ; le 12, à 19h30 ; le 13 à 21h. Tél. : 01 60 34 53 60.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre