La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -306-Maison de la Culture d’Amiens : l’excellence de la création contemporaine

Prendre soin des autres avec Tatiana Julien

Prendre soin des autres avec Tatiana Julien - Critique sortie  Amiens Maison de la Culture d’Amiens
Visuel Tatiana Julien (© Aurélien Avril) : La chorégraphe et danseuse Tatiana Julien.

Propos recueillis

Publié le 17 décembre 2022 - N° 306

Chorégraphe engagée, associée à la MCA depuis près de dix ans, Tatiana Julien inscrit ses actions pour les territoires au sein même de son geste artistique.

« Cela va faire dix ans que je suis associée à la MCA. Depuis le début, j’essaie de réfléchir, en complicité avec Laurent Dréano, à des objets chorégraphiques qui donnent à vivre une expérience, des gestes artistiques qui contiennent, en eux-mêmes, les engagements de la démocratisation culturelle. Cela signifie, par exemple, imaginer des pré-spectacles qui mettent le public en condition, comme nous l’avons fait avec une performance créée, en préambule de ma pièce Soulèvement, pour 20 lycéennes et lycéens ainsi que pour 20 élèves du Conservatoire d’art dramatique d’Amiens. En juin dernier, un autre projet, la Cité (éphémère) de la danse, a été une sorte d’apothéose de ces réflexions. J’ai invité des artistes comme Boris Charmatz, Célia Gondol ou Massimo Fusco à proposer des objets à la lisière de la performance et de l’atelier, autour de la notion de care. Car, pour moi, la danse peut permettre de prendre soin des autres, de prendre soin de la cité.

Une nouvelle création en binôme avec Anna Gaïotti

Nous avons également donné des performances au CHU d’Amiens. Cette année, dans le cadre du programme Culture et Justice, j’ai demandé à Yann Cardin de mener, avec Anna Gaïotti, des ateliers dans la maison d’arrêt d’Amiens. Avec Anna Gaïotti, je viens également de créer Une Nuit entière, que nous présenterons en janvier à la MCA. Nous y travaillons sur le temps dilaté de la nuit, sur la réunion de nos êtres aux parcours si différents, sur l’intrication de nos corps dans une sorte de gémellité. Nous y brouillons les pistes entre corps passif et corps actif, en nous intéressant à l’idée de passage entre vie et mort, à la régénérescence. C’est un spectacle intime pour lequel le public, très proche, nous encercle. »

 

Propos recueillis par Delphine Baffour

A propos de l'événement

Une Nuit entière
du lundi 23 janvier 2023 au mardi 24 janvier 2023
Maison de la Culture d’Amiens
2 place Léon Gontier, 80 000 Amiens.

Tél. : 03 22 97 79 77.


www.maisondelaculture-amiens.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

[sibwp_form id=1]

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant