La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -192-tnt

PLEASE KILL ME

PLEASE KILL ME - Critique sortie Théâtre

Publié le 10 novembre 2011

LE NOUVEAU DIRECTEUR DU CDN DE MONTREUIL ET FONDATEUR DE LA COMPAGNIE SENTIMENTAL BOURREAU REND HOMMAGE AU PUNK ROCK AMERICAIN.

Heroin du Velvet Underground, I want to be your dog des Stooges, Marqueen moon de Television, Speed way d’Alan Vega, You can’t put your arm around a memory de Johnny Thunders… Articulé autour d’une dizaine de « chansons courtes, ravageuses et sans concession », le nouveau spectacle musical de Mathieu Bauer retrace l’histoire du punk rock américain. Une histoire « pleine de bruit et de fureur, de drogue, de catastrophe et parfois de poésie » que le fondateur de la compagnie Sentimental bourreau rapproche de sa précédente création.

me noyer, m’engloutir, volupté suprême
 
« Please kill me ne sera pas si éloigné que ça de Tristan et… », confie-t-il, « en ce sens que c’est encore par la musique et autour de la musique qu’il s’écrira, [que] les voix et les corps prendront [encore] possession du plateau. La dernière phrase d’Isolde, “me noyer, m’engloutir, volupté suprême”, pourra trouver son prolongement dans l’aventure d’une incroyable radicalité qu’a été le mouvement punk. » Comment traduire sur scène l’énergie, le chaos, les décibels ? Comment rendre compte de ce que ce mouvement a produit au niveau des corps, des mots, des codes, des mœurs, du politique ? Mathieu Bauer répond à ces questions en créant un montage musical qu’il a voulu « nerveux, extrêmement vivant et souvent impitoyablement drôle ou tragique ».

Manuel Piolat Soleymat


Please kill me, adaptation, conception
et mise en scène de Mathieu Bauer.
Du 13 au 17 décembre à 20h.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre