La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -212-Odéon ~ Théâtre de l’Europe

Les Larmes amères de Petra von Kant

Les Larmes amères de Petra von Kant - Critique sortie Théâtre Paris ATELIERS BERTHIER
© Hans Jörg Michel Légende photo : Martin Kušej met en scène Les Larmes amères de Petra von Kant

Ateliers Berthier 17e / Die bitteren Tränen der Petra von Kant / de Rainer Werner Fassbinder / mes Martin Kušej

Publié le 22 août 2013 - N° 212

Découvert par le public de l’Odéon l’an dernier, avec Le Diable fait femme, Martin Kušej, directeur artistique du Residenztheater de Munich, revient cette saison avec Les Larmes amères de Petra von Kant.

Prix Faust (équivalent des Molières) en 2012 pour cette mise en scène du texte de Fassbinder, Martin Kušej est un des metteurs en scène les plus appréciés de la scène germanophone. Dans ce spectacle (qui sera joué en allemand, avec une traduction audio simultanée en français), il réunit une superbe distribution autour des amours tumultueuses et tragiques de Petra et Karine. Il « lâche ses interprètes, comme autant de fauves, dans un dispositif trifrontal pareil à une cage de verre, qui magnifie encore la violence trash et somptueuse de cette histoire d’un grand amour désespéré ». Bibiana Beglau, Sophie von Kessel, Elisa Plüss, Elisabeth Schwarz, Michaela Steiger et Andrea Wenzl sont les interprètes de la passion de Petra qui, en cinq actes de plus en plus courts, passe d’une vie paisible à une existence dévastée par l’explosion de la bombe que constitue l’arrivée de Karine, au milieu de l’ordre calme et luxueux d’un bonheur apparemment parfait.

Il n’y a pas d’amour heureux

Créatrice de mode à succès, Petra vit avec Marlene, gouvernante et assistante, qu’elle traite comme son esclave. Veuve une première fois et divorcée de son second mari, elle affirme tirer leçon de ses échecs (notamment celui de son mariage avec Franck) et satisfaction d’une vie professionnelle épanouie. Mais lorsque son amie Sidonie lui présente Karine, à laquelle elle propose l’appui de son réseau d’influence et le partage de son appartement pour percer dans le mannequinat, et jusqu’à la rupture définitive, au téléphone, avec la belle, rien ne permet à Petra d’éviter les tortures et les tourments d’une aventure aussi brutale que flamboyante. Avant de l’adapter au cinéma et d’y révéler la jeune Hanna Schygulla, Rainer Werner Fassbinder a écrit cette pièce en 1972. Y prédominent la fascination, la cruauté, le désir de domination et la conviction profonde que tout rapport amoureux est un rapport de force, où l’emporte toujours, et sans pitié, le plus intraitable. L’arrogante Petra l’apprend à ses dépens, dans l’amertume de larmes qui vengent celles qu’elle a précédemment fait couler : au jeu de l’amour, point d’alternative à la victoire dominatrice que la défaite humiliée…

 

Catherine Robert

A propos de l'événement

Les Larmes amères de Petra von Kant
du Vendredi 4 octobre 2013 au Dimanche 13 octobre 2013
ATELIERS BERTHIER
1 rue André Suarès, 75017 Paris
Odéon – Théâtre de l’Europe. Théâtre de l’Odéon, Place de l’Odéon, 75006 Paris.  Ateliers Berthier, 1 rue André Suarès, 75017 Paris. Tél : 01 44 85 40 40. www.theatre-odeon.eu
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre