La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -306-Maison de la Culture d’Amiens : l’excellence de la création contemporaine

Label Bleu : entre héritage et réinvention. Rencontre avec Benoît Delaquaize

Label Bleu : entre héritage et réinvention. Rencontre avec Benoît Delaquaize - Critique sortie  Maison de la Culture d’Amiens
Visuel Benoît Delaquaize (© DR) : Benoît Delaquaize, directeur de production de Label Bleu.

Entretien / Benoît Delaquaize

Publié le 17 décembre 2022 - N° 306

Directeur de production de Label Bleu, Benoît Delaquaize revient sur l’histoire et l’identité de la maison de disque de la MCA.

Quand a-t-il été décidé de réactiver Label Bleu ?

Benoît Delaquaize : Vers 2006, suite à un changement de direction et face à un marché du disque fortement dégradé, l’entité juridique a été dissoute et Label Bleu est devenu un service de la MCA. Entre 2007 et 2012, notre travail a porté sur la valorisation du catalogue. En 2012, nous avons relancé la production, en allant à la rencontre d’une nouvelle famille d’artistes.

Label Bleu a été un label phare en France. Son héritage oriente-t-il vos choix de signatures ?

B.D. : J’ai le sentiment que nous avons trouvé une manière de nous situer dans l’héritage du label en renouant avec les valeurs qui avaient inspiré sa fondation : donner accès à des moyens de production et de distribution à des artistes français ou européens qui n’ont pas forcément leur place dans des labels plus commerciaux. Je vois, par exemple, des similarités entre ce que fait aujourd’hui Roberto Negro et le premier album de Bojan Z. Artiste emblématique du label, Henri Texier représente notre constance, notre fil rouge.

« Il n’y a jamais eu autant de synergie entre Label Bleu et la MCA. »

L’économie du disque de jazz est fragile. Comment envisagez-vous de continuer à produire des artistes ?

B.D. : Nous sommes obligés d’être plus sélectifs et plus vigilants dans nos choix. Le jazz, pour sa survie commerciale, doit s’adapter et savoir profiter des moyens qui s’offrent à lui, au niveau du digital, de l’image, des médias à sa portée. Avec deux disques produits par an et deux en licence, nous avons un nombre de sorties modéré. Il n’y a jamais eu autant de synergie entre Label Bleu et la MCA. Nous disposons d’un studio d’enregistrement entièrement rénové que nous mettons, sur de longues durées, à la disposition de nos musiciens.

 

Entretien réalisé par Vincent Bessières

A propos de l'événement

Maison de la Culture d’Amiens
2 place Léon Gontier, 80 000 Amiens.

Tél. : 03 22 97 79 77.


www.maisondelaculture-amiens.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant