La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -154-la-focus

La Formation

La Formation - Critique sortie Théâtre

Publié le 10 janvier 2008

Fabriquer pour comprendre

Pour La Nef, le savoir-faire lié à la marionnette et au théâtre d’objets se doit d’être transmis dans les formes. Un atelier de jeu et de manipulation a lieu le lundi soir et trois week-ends par trimestre sont consacrés à la transmission des bases de la fabrication de la marionnette.

La rencontre du lundi est l’occasion d’une initiation aux techniques de base de manipulation et d’un travail sur le jeu de l’acteur marionnettiste à travers les improvisations et l’écriture théâtrales. Les comédiens associés à la Nef, Claire Perraudeau et Baptiste Etard, interviennent particulièrement sur le théâtre pour la première, et sur le jeu gestuel et corporel pour le second. Quant à Claire Vialon, comédienne marionnettiste, scénographe et  metteuse en scène issue de l’école d’Alain Recoing, elle développe un rapport à l’écriture contemporaine à travers l’objet et la manipulation : « Dès qu’un objet est dans les mains, bout de tissu ou fourchette, la manière de le faire bouger diffère, la cause en est le poids ou bien la matière, tulle, gros velours ou bien dentelle. Un imaginaire matériel qui doit beaucoup à Bachelard et à Ponge, telle la reconnaissance du privilège de la sensation avant le symbole et le langage. » L’atelier aborde les mécanismes de la projection de soi dans une marionnette qui prend vie : à la fois, un prolongement de soi et un être vivant. Plusieurs types de manipulation sont évoqués, marionnettes à tiges, à gaines, bunraku ou manipulation d’objets.
 
Un code de jeu qui touche à l’inconscient et au fantastique
 
Les week-ends d’initiation à la fabrication de marionnettes sont animés par deux plasticiennes, familières de la compagnie Philippe Genty. Pascale Blaison d’une part, comédienne et metteuse en scène, fabrique des marionnettes, joue, danse et manipule : « Il faut anticiper les contraintes comme le lien entre ce qui est fabriqué et la manipulation. Une fois la marionnette construite, comment la faire bouger dans l’espace ? La marionnette exerce une fascination due à une transposition immédiate. Un code de jeu qui touche à l’inconscient et au fantastique. Le marionnettiste est un sculpteur de sculptures en mouvement. » Carole Lallemand de son côté, s’attache à la fabrication des marionnettes. Le premier trimestre est consacré à la création d’une marionnette en mousse, de forme simple articulée tandis que le second trimestre se penche sur une marionnette avec une taille de mousse plus élaborée. Le troisième trimestre se concentre sur les techniques de modelage en terre et moulage. La marionnette est la métaphore matérialisée de la créativité et de la liberté. Une explication à l’engouement dont elle fait l’objet.
 
Véronique Hotte


Ateliers Jeu / Manipulation de marionnettes. Le lundi soir de 19h30 à 22h. Week-ends Initiation à la fabrication de marionnettes. Création d’une marionnette avec une taille de mousse les 26 et 27 janvier, les 16 et 17 février, les 29 et 30 mars 2008. Création d’une marionnette avec les techniques de modelage en terre et moulage, les 12 et 13 avril, les 24 et 25 mai, les 7 et 8 juin 2008.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre