La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -181-criee

FREDERIC BELIER-GARCIA

FREDERIC BELIER-GARCIA - Critique sortie Théâtre

Publié le 10 octobre 2010

RIRE CRU

APRES YAACOBI ET LEIDENTAL, BELIER-GARCIA RETROUVE HANOKH LEVIN. CHANGEMENT DE FORMAT ET REGISTRE PLUS CRU CEPENDANT POUR UN TEXTE ENCORE JAMAIS MONTE EN FRANCE : YAKICH ET POUPATCHEE.

«Les pièces de Levin sont pour la plupart traversées par les mêmes obsessions. Mais Yakich et Poupatchée offre une forme plus ample, plus épique avec dix comédiens et une sorte de voyage qui transporte d’une prairie pluvieuse et boueuse vers le pays d’une comtesse. Levin a un génie comique qui implique à chaque fois un type de jeu différent. Il oscille sans cesse entre une théâtralité classique et une forme plus cabaret. J’avais envie de poursuivre mon travail sur cette frontière. Ce texte fait partie de ses comédies crues, dont aucune n’a été montée en France. Les personnages avancent toutes pensées dehors, comme d’habitude, ils verbalisent toutes leurs envies. Ici, les deux héros sont laids et cherchent l’âme sœur. Ils doivent donc apprendre le renoncement dans leur désir. Mais ce qui lie ces êtres, c’est le partage d’une honte. Ils se retrouvent donc blottis l’un contre l’autre, comme deux boxeurs qui se mettent au corps à corps pour ne plus prendre de coups, pour apprendre à dépasser leur laideur.»

Propos recueillis par Eric Demey


Comédie crue Yakich et Poupatchée, de Hanokh Levin, mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia.
Du 19 au 21 mai 2011.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre