La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -224-l’Onde / saison 2014~2015

Entretien / Yom

Entretien / Yom - Critique sortie Jazz / Musiques Vélizy-Villacoublay L'Onde
© Arnaud Weil

Création / composition Yom, arrangements Bruno Fontaine

Publié le 27 septembre 2014 - N° 224

Le Silence de l’Exode

Le clarinettiste et compositeur Yom sort un album éloigné de ses virtuosités balkaniques, Le Silence de l’Exode (Planètes Rouges / Buda Musique). Une virée aussi lointaine qu’intime, jouée à l’Onde dans une version orchestrale inédite arrangée par Bruno Fontaine. 

La pochette de l’album est une photo du Sinaï. Est-ce un lieu chargé de vos souvenirs ?

Yom : A vrai dire je n’y suis jamais allé ! Cet album retrace l’Exode des Juifs en suivant pas à pas leur périple via la Bible, et au-delà. Parce que le Livre de l’Exode raconte à peine une bribe du voyage, une bribe chargée d‘aventures terribles, mais les quarante ans qui suivent sont tus. Il fallait mettre en musique cette aventure incroyable, retranscrire non seulement un mythe incomplet, mais aussi l’idée que je m’en fais. C’est ma vision fantasmée d’une histoire magnifique, de lieux, de vies, d’une époque que je ne connais absolument pas.

Une vision forcément musicale…

Yom : Forcément ! D’abord parce que c’est ma manière de communiquer mes idées. Mais aussi parce que ce récit inouï ne peut que passer par l’art. Imaginez des centaines de milliers d’exilés, errant pendant des dizaines d’années sur une route inconnue… Cette retranscription ne pouvait se faire qu’avec des musiciens en qui j’ai une confiance intuitive, avec comme moi une double identité. Avec le contrebassiste Claude Tchamitchian, le violoncelliste Farid D. et le percussionniste Buan Chemirami, nous mixons les musiques orientales, européennes, juives, perses, arméniennes, maghrébines…

« Ma traduction de l’Exode est totalement spirituelle mais dénuée de religieux. »

Comment est née la version orchestrale ?

Yom : Le projet initial vient d’une carte blanche du Festival d’Ile de France sur les diasporas, et l’ajout orchestral est une proposition de L’Onde. Le choix de l’Orchestre National d’Ile-de-France et de Bruno Fontaine fut ensuite une évidence. Les arrangements de cordes sont une tentation qui peut tourner au poncif, mais Fontaine excelle dans cet exercice qu’il évite de rendre prétentieux. Ma traduction de l’Exode est totalement spirituelle mais dénuée de religieux. C’est une mythologie ouverte sur l’intime.

Propos recueillis par Vanessa Fara

A propos de l'événement

Yom
du Vendredi 13 mars 2015 au Vendredi 13 mars 2015
L'Onde
8 Avenue Louis Breguet, 78140 Vélizy-Villacoublay, France

Le 13 mars à 21h.


L’Onde, Théâtre et Centre d’art, 8bis Avenue Louis Breguet, 78140 Vélizy-Villacoublay. Tél : 01 78 74 38 60. www.londe.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques