La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -139-Les Pays de la Loire en Avignon Entre Loire et Rhône, au confluent des talents

Entretien : Patrick Pelloquet Peep Show dans les Alpes : un oxymore redoutable.

Entretien : Patrick Pelloquet

Peep Show dans les Alpes : un oxymore redoutable. - Critique sortie Théâtre

Publié le 10 juin 2006 - N° 139

Patrick Pelloquet met en scène Peepshow dans les Alpes, comédie
helvète et rurale. Une pièce grinçante et drôle qu?une cascade tonitruante de
gags fait plonger dans l’absurdité qui mène droit à la violence.


C’est l’histoire d’une famille banale dans un village ordinaire.

P. P. : Tous sont là, le père, la mère, la fille, le fils autour du
grand-père qui fête ses quatre-vingt-dix ans. Ils vivent sur les pentes d’une
montagne dans les Alpes : leur chalet est situé à mi-hauteur, entre la vallée et
la station de sports d’hiver. Un chalet situé tout près de la route qui mène les
cars de touristes vers la station de ski. À côté de la bâtisse, un parking où
les vacanciers s’arrêtent volontiers pour se détendre. Et le réflexe du touriste
est effectivement de jeter un coup d’?il à l’intérieur de la maison pour voir ce
qui s’y passe?

À partir de ce regard inquisiteur, la comédie se déclenche.

P. P. : Le fils de la maison voit là une source de revenus puisque les
parents ne veulent pas quitter leur chalet alors qu’il n?y a plus d’activités
dans le secteur. Les gens de la ville, en échange, ont besoin d’un retour à la
nature et nourrissent des rêves de retrouvailles avec les valeurs authentiques.
Commence alors une mise en scène de la vie quotidienne, telle une curiosité pour
laquelle les citadins paient. Un musée vivant de la campagne profonde. Peu à peu
la famille améliore le spectacle : stéréotypes et culture folklorique, légende
de Heidi, célèbre en Suisse? À la fin, de simples bandes sonores enregistrées
défilent en guise de commentaires sur la vie rurale. En conclusion, la famille
éclate? Sans les balises sécuritaires du rire, le spectacle pourrait frôler la
terreur et l’effroi.

« Sans les balises sécuritaires du rire, le spectacle pourrait
frôler la terreur et l’effroi. »

Le comique se révèle finalement pathétique.

P. P. : Je travaille la relation entre le rire et l’interprétation,
décortiquant de quoi est fait le rire, ce qu’on peut véhiculer le long de ses
méandres. La pièce est rythmée comme une machine impitoyable par les arrivées de
bus des touristes. D’où une réflexion sur la dérision dans le rapport au
spectateur : il faut s’amuser d’un sens aigu de l’observation en même temps que
d’une mécanique due à l’exagération des situations. Le titre en lui-même est un
oxymore intrigant. Cette situation rattrape étrangement nos temps télévisuels
dans lesquels on en arrive à enfermer des célébrités dans une ferme? Les
relations entre générations sont mises également à l’épreuve à travers cette
comédie. Les liens entre parents et enfants se dénouent et la famille éclate.
Les enfants s’en vont. De quoi réfléchir…

Propos recueillis par Véronique Hotte

Peep Show dans les Alpes, de Markus Köbeli ; mise en scène de Patrick
Pelloquet. Du 6 au 27 juillet à 15h15, au Grenier à Sel.

A propos de l'événement



Les Pays de Loire en Avignon


Deux lieux pour les spectacles :


Le Grenier à sel


2, rue du Rempart Saint-Lazare, 84000 Avignon


Le chapiteau de l?Ile Piot


Réservations au 04 90 27 09 11

x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre