La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -220-La Fondation Banque Populaire et Les Musicales de Bagatelle

Entretien / Martine Tremblay

Entretien / Martine Tremblay - Critique sortie Classique / Opéra Paris ORANGERIE DU PARC DE BAGATELLE
© D. R.

Publié le 25 avril 2014 - N° 220

Un mécénat au service des jeunes musiciens

La responsable de la musique à la Fondation Banque Populaire revient sur les particularités de fonctionnement de la Fondation.

« Depuis la création, nous avons soutenu 232 musiciens. »

Pouvez-vous nous décrire l’historique de la Fondation Banque Populaire ?

Martine Tremblay : Créée en 1992, la Fondation d’entreprise Banque Populaire est l’instrument de mécénat des Banques Populaires dont elle reprend deux principes d’action : la solidarité et l’envie d’agir. A sa création, la Fondation a fait le choix original de soutenir des projets de vie de personnes individuelles dans les domaines de la culture et du handicap et depuis 2013, de l’artisanat d’art. Changer la vie de personnes talentueuses, créatives et déterminées, les accompagner et leur donner les moyens de réaliser leur projet de vie, c’est la raison d’être de notre fondation.

Pourquoi la Banque Populaire a-t-elle choisi d’aider la musique classique ?

M.T. : Dans le domaine de la culture, elle a souhaité aider les jeunes musiciens, qu’ils soient solistes, ensembles ou compositeurs, au démarrage de leur carrière. La Fondation joue ce rôle essentiel d’accompagnement pour qu’ils affrontent cette période délicate de leur vie professionnelle l’esprit libre et dans des conditions matérielles favorables. Financièrement, la Fondation offre aux lauréats pendant trois ans des possibilités diverses : une aide de vie, pouvoir payer des déplacements, s’inscrire à des concours internationaux, prendre des cours particuliers ou suivre des stages avec de grands professeurs, avoir des compléments de cachets, faire un premier enregistrement et avoir une tranquillité d’esprit par rapport au quotidien si difficile à la sortie des conservatoires supérieurs ou autres structures.

Quels sont les moyens alloués à la Fondation ?

M.T. : Le budget total annuel de la Fondation est de 1 480 000 euros, et la part du budget annuel consacré au domaine musical est d’environ 650 000 €. Depuis la création, nous avons soutenu 232 musiciens.

Comment la bourse a-t-elle évolué au cours des années ?

M.T. : Dans le monde de la musique, le concours de la Fondation Banque Populaire est devenu une référence. Très vite, la Fondation s’est aperçue qu’il fallait que ces jeunes pousses virtuoses puissent se produire dans des festivals, des concerts et se faire connaitre du public et des médias. Et grâce au réseau des Banques Populaires, la Fondation organise des concerts et soutient des festivals de musique classique dans toute la France. La Fondation offre bien davantage qu’un simple soutien financier, elle est à leurs côtés dans la durée pour rappeler qu’elle croit en eux et les aide concrètement à trouver les contacts utiles en mettant à leur disposition son expertise et son large réseau.

Pourquoi avez-vous créé le festival de Bagatelle ?

M.T. : Chaque année, la Fondation fait se rencontrer les meilleurs musiciens d’une même génération et tout naturellement se créent des liens artistiques, amicaux et culturels, les musiciens venant de tous pays. Aussi la harpiste Marielle Nordmann, directrice artistique de la Fondation  Banque Populaire, a eu l’idée de créer, il y a sept ans, ce festival entièrement dédié aux musiciens de demain et dont chaque concert serait parrainé par un artiste déjà confirmé. Ce festival est une scène tremplin qui permet aux lauréats de la Fondation de jouer ensemble, de « faire de la musique » avec des parrains et marraines qui sont souvent d’anciens lauréats et de rencontrer leur public. Fortes de leur succès, Les Musicales de Bagatelle se déplacent maintenant en province grâce au soutien des Banques Populaires.

Comment voyez-vous aujourd’hui de manière globale le rôle des fondations dans le paysage culturel français ?

M.T. : En France, on réalise dans le contexte actuel que l’Etat ne peut s’occuper de tout et cela favorise les initiatives privées, telle la création de fondations. Une Fondation, c’est aussi la réponse aux entreprises qui veulent d’une part fédérer leurs collaborateurs autour de projets communs prouvant qu’elles se préoccupent de la société en s’impliquant dans des projets utiles et d’autre part enrichir leur identité.

 

Propos recueillis par Antoine Pecqueur

A propos de l'événement

Les Musicales de Bagatelle
du Samedi 7 juin 2014 au Lundi 9 juin 2014
ORANGERIE DU PARC DE BAGATELLE
Allée de Longchamp, 75016 Paris, France

Samedi 7 et dimanche 8 juin à 15h et 19h, lundi 9 juin à 15h.


www.lesmusicalesdebagatelle.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra