La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -172-sete

Denis Charolles

Denis Charolles - Critique sortie Théâtre

Publié le 10 novembre 2009

Exigence et popularité

En tournée avec le spectacle Les Etrangers familiers – Un Salut à George Brassens, initié par Yvon Tranchant, le batteur Denis Charolles et sa Compagnie des Musiques à Ouïr fêtent Brassens sur le mode de l’intemporel et de l’indocile.

Comment ce spectacle est-il né?
Denis Charolles : Suite à une commande de la Scène Nationale de Sète, pour commémorer les vingt-cinq ans de la disparition de Brassens. J’ai eu toute la liberté voulue pour réaliser ce spectacle et je salue la confiance que m’accordent Yvon Tranchant ainsi que toute l’équipe des Musiques à Ouïr dans la réalisation artistique du projet.
 
Comment se passe la tournée ?
D. C. : Nous avons déjà joué une quarantaine de concerts et sommes sur la réalisation de l’album qui sortira en janvier prochain à l’Européen ; nous serons ensuite en tournée dans toute la France. Quelques dates restent mémorables, notamment le Théâtre de Sète avec Sapho, Paco Ibanez, Sam Alpha, Eduardo Perralta, et Alexandre Avanessov. J’ai le souvenir des concerts de Langon où j’avais invité l’acteur Michel Richard, ou de Béthune avec Dominique Pinon. Nous recevons un accueil exceptionnel, la réaction des spectateurs est chaleureuse, émouvante. Nous avons la sensation de partager une œuvre que chacun garde chaudement près du cœur.  
 
« Le souci de susciter le questionnement et la surprise autour d’un répertoire populaire.»
 
Quels liens entretenez-vous avec la Scène de Sète ?
D. C. : C’est un de nos partenaires principaux, nous bâtissons ensemble les futurs projets des Musiques à Ouïr. Il est ainsi question de créer un nouveau spectacle en lien avec les cultures méditerranéennes, où pourraient se croiser paroles scientifiques, astrophysique et musique. Je rêve aussi de pouvoir créer un spectacle autour de la notion de chute, en lien avec les arts du cirque et le théâtre ; il est aussi question de continuer notre travail autour de la poésie, à partir de l’œuvre de Brigitte Fontaine. Tout cela bien sûr, dans l’esprit artistique des Musiques à Ouïr : l’exigence dans le souci de susciter le questionnement et la surprise autour d’un répertoire populaire.
 
Propos recueillis par Vanessa Fara


Les Etrangers familiers – Un Salut à George Brassens. Le 20 novembre 2009 à 21h à l’Onde de Vélizy ; le 24 novembre à la Coupole-Scène Nationale de Sénart ; les 25 et 26 janvier 2010 à 20h à l’Européen. Et en tournée dans toute la France.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre