La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -182-bordeaux

DAVID CZESIENKI

DAVID CZESIENKI - Critique sortie Théâtre

Publié le 10 novembre 2010

L’ASSOMMOIR OU LA LUTTE CONTRE L’ADVERSITE DE LA VIE

AVEC SIX JEUNES ACTEURS ISSUS DE L’ESTBA – ECOLE SUPERIEURE DE THEATRE BORDEAUX AQUITAINE – , LE METTEUR EN SCENE DAVID CZESIENKI PORTE A LA SCENE LE CELEBRE ROMAN DE ZOLA.

« Une histoire sur le danger de la désolidarisation dans notre conception de la vie. » David Czesienki
 
Pourquoi avez-vous voulu monter L’Assommoir ?
David Czesienki : J’admire le style de Zola et la puissance de sa narration depuis longtemps. Il caractérise ses personnages par une violence extraordinaire et bascule rapidement des descriptions épiques aux situations dramatiques, souvent écrites comme si c’était pour le théâtre. L’Assommoir est une description magnifique de l’adversité de la vie dans une société capitaliste. Les personnages fouillés, la dramaturgie stupéfiante et le langage somptueux de Zola font du roman un matériau extraordinairement riche pour la scène, un matériau qui raconte une histoire sur le danger de la désolidarisation dans notre conception de la vie. La question de l’alcool qui enclenche une déchéance sociale fait aussi de L’Assommoir un projet très intéressant, et nous devons trouver une façon de traiter ce sujet sans s’empêtrer dans des clichés.
 
Comment caractérisez-vous le personnage principal, Gervaise ?
D. C. : Zola a créé avec Gervaise un personnage qui lutte et rejette l’idée d’être étiquetée. Elle n’est ni un ange, qui se fait dépecer par les personnages autour d’elle, ni une personne faible portant complètement la responsabilité de son destin. Mais elle endosse aussi une petite part de tous les défauts qui créent ce monde cruel et brutal autour d’elle. C’est ce qui fait d’elle un formidable personnage pour la scène.
 
Qui va interpréter le rôle de Gervaise ? Qui sont les comédiens ?
D. C. : Il n’y aura pas une actrice qui joue Gervaise du début à la fin. Tous les acteurs joueront un personnage influencé par l’univers de Zola, sans être à proprement parler une dramatis personae tirée de Zola. Chacun d’eux jouera divers personnages qui racontent l’histoire de Gervaise, et par conséquent interprétera les hommes, les femmes, et parfois Gervaise. En plus de l’histoire de Gervaise, nous verrons l’histoire de six jeunes gens, qui se rencontrent dans un bar et boivent. Ils sont influencés par les relations existant entre les personnages de L’Assommoir, comme eux ils ont leurs problèmes avec le bonheur, l’amour et aussi l’envie. Mon but est de laisser ces deux situations agir l’une sur l’autre. Les six acteurs font partie de la première promotion 2007-2010 de l’ESTBA. Nous nous sommes rencontrés lors d’un atelier à Berlin en octobre 2009. Je suis très heureux d’avoir la possibilité de continuer à travailler avec eux. J’ai une vision concrète du spectacle, mais je veux que les acteurs participent, résistent et développent mes idées en allant plus loin. L’adaptation finale n’existera pas avant la première.

Propos recueillis et traduits par Agnès Santi


L’Assommoir, d’Emile Zola, mis en scène David Czesienki, du 27 janvier au 5 février à 20h (relâche dimanche et lundi).

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre