La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -151-velizy-onde

Cie Via Katlehong Dance

Cie Via Katlehong Dance - Critique sortie Danse

Publié le 10 octobre 2007

La compagnie Sud-africaine danse la liberté !

C’est au cœur des townships d’Afrique du Sud, dans la déchirure du quotidien d’oppression, qu’a germé le Pantsula au fil des années 60 : culture contestataire autant que mode de vie, ce mouvement s’ébroue comme un cri de révolte gouailleur contre la violence, la misère et la discrimination raciale. En empruntant son nom à un ghetto de l’East Rand, la compagnie Via Katlehong Dance, fondée en 1996 par Michael Moloi, Vusi Mdoyi et Steven Faleni, s’inscrit dans le souffle brûlant de cette histoire. Sa danse, très physique, ludique, métisse le Pantsula et les danses néo-traditionnelles comme le Steps et le Gumboots – exécuté par les mineurs avec leurs bottes de caoutchouc. Pièce débridée créée en 2004, Nkululeko célèbre l’abolition de l’apartheid. Pour Imbizo e Mazweni, nouvelle création en deux volets, la compagnie a invité deux chorégraphes : la Sud-africaine Robyn Orlin, qui galvanise l’énergie débauchée du Pantsula pour en pointer la portée politique, et, plus inattendu, Christian Rizzo, qui voit dans cette danse la « notion de rituel, quasi-archaïque » et « le théâtre comme champ salutaire pour le vivant. »

Gw. D.


Nkululeko, le 27 novembre 2007, à 21h, et Imbizo Emazweni, le 1er décembre 2007, à 21h.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse