La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -242-Festival de Saint~Denis 2016

100% Beethoven

100% Beethoven - Critique sortie Classique / Opéra
Le jeune chef israélien Lahav Shani dirige Beethoven. © Marco Borggreve

ENTRETIEN / Lahav Shani

Le jeune chef d’orchestre israélien dirige l’Orchestre de chambre de Paris dans un programme intégralement consacré à Beethoven, avec le Concerto pour violon (avec en soliste Alina Ibragimova) et la Symphonie n°6 « Pastorale ».

Quelle est votre vision de la Symphonie « Pastorale » de Beethoven ?

Lahav Shani : Pour moi, c’est l’une des œuvres les plus personnelles de Beethoven. Chaque mouvement décrit un élément de la nature. Mais Beethoven ne cherche pas à imiter  ces éléments ; ce qui l’intéresse, c’est la réaction de l’homme face à la nature. L’orage est ainsi un orage terriblement humain.

« Ce qui intéresse Beethoven, c’est la réaction de l’homme face à la nature ».

Quels sont vos modèles dans ce répertoire ?

L. S.: les deux chefs qui m’ont le plus influencé sont Daniel Barenboim et Ivan Fischer. Ils sont très différents mais les deux font ressentir de manière extraordinaire la structure et l’harmonie des œuvres. Pour ce qui est des modèles du passé, j’ai bien sûr une immense admiration pour Wilhelm Furtwängler et Carlos Kleiber. Par contre, je ne m’aventure pas dans la démarche des ensembles jouant sur instruments anciens.

Parlez-nous de votre rencontre avec Daniel Barenboim…

L. S.: J’accompagnais un ami qui devait auditionner au Staatsoper de Berlin, dont Daniel Barenboim est directeur musical. Il s’est immédiatement montré accessible et m’a dit que les portes de son Opéra m’étaient ouvertes. Il est venu me voir diriger et m’a offert l’occasion de diriger l’année dernière la Staatskapelle de Berlin, l’orchestre du Staatsoper. Et l’orchestre m’a demandé à nouveau pour diriger La Bohème de Puccini et un concert symphonique.

Votre autre mentor, c’est Zubin Mehta…

L.S. : Avec Zubin Mehta, j’ai collaboré sous différentes casquettes : j’ai joué du piano et de la contrebasse au sein de l’Orchestre philharmonique d’Israël, dont Zubin Mehta est le directeur musical, puis j’ai travaillé comme chef assistant. Il m’a notamment donné la possibilité de diriger une répétition du Sacre du printemps de Stravinsky.

Pratiquez-vous toujours ces deux instruments ?

L. S. : J’ai arrêté la contrebasse, mais par contre je continue le piano. Je réalise de nombreux projets en jouant et dirigeant concomitamment, par exemple avec les concertos pour clavier de Bach.

 

Propos recueillis par Antoine Pecqueur

A propos de l'événement

100% Beethoven
du Jeudi 2 juin 2016 au Jeudi 2 juin 2016

Saint-Denis, France

à 20h30.


Festival de Saint-Denis. Du 26 mai au 24 juin 2016


Tél. 01 48 13 06 07.


http://www.festival-saint-denis.com/


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra