La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -242-Festival de Saint~Denis 2016

Les Amazones d’Afrique

Les Amazones d’Afrique - Critique sortie Jazz / Musiques  Fan Zone Euro (concert en plein air)
Les Amazones d’Oumou Sangaré, des femmes et hommes venus du Mali et d’ailleurs pour chanter les droits des femmes. © Lucie Sassia

Concerts Métis autour de femmes du monde

La programmation 2016 de la série des concerts Métis du festival de Saint-Denis, dédiée aux musiques du monde, choisit cette année de mettre à l’honneur de magnifiques chanteuses, témoins et actrices d’un monde instable, où les droits et les voix des femmes peinent à se faire entendre. Et où parfois ils reculent. La kurde Aynur Doğan, la malienne Fatoumata Diawara, la tunisienne Emel Mathlouti, la marocaine Oum, la kabyle Souad Massi et enfin, en concert de clôture, « Les Amazones » maliennes Mamani Keïta et Mariam Doumbia, réunies par et autour d’Oumou Sangaré, donneront de leurs voix, tissant de subtils dialogues avec des instrumentistes à cordes classiques. Frissons garantis.

Festival de Saint-Denis – Concerts Métis
CONCERT DE CLÔTURE / ÉVÉNEMENT / FAN ZONE EURO

Un final en plein air et une fête africaine.

Attention, concert engagé. Dans un monde où elle est devenue le nom générique du supermarché de la consommation connectée, on pourrait oublier que l’amazone est une guerrière mythologique qui, des récits grecs aux légendes du Dahomey, gagne son autonomie par l’association et le combat. A partir de cette égérie universelle, libre et conquérante, Oumou Sangaré a créé ses propres Amazones d’Afrique. Les chanteuses maliennes Mamani Keïta (qu’on avait adorée dans le projet Electro Bamako) et Mariam Doumbia (d’Amadou et Mariam) unissent leurs voix à celle de Oumou Sangaré, qu’on connaît en France comme une magnifique chanteuse,  abordant  des sujets sensibles tout autant que celui plus traditionnel de l’amour, et qui est en outre chez elle une femme d’affaires tous azimuts partie de zéro. Ce qui lui vaut admiration et méfiance… Femme ancrée dans la société civile, Oumou Sangaré n’a non seulement pas laissé la musique de côté, mais elle est plus que jamais une porte-parole de la cause des femmes.

Chanter pour l’émancipation des femmes

Monter un groupe de femmes est en soi une prise de position, dans un pays voire un continent où naître femme peut être un handicap social voire une mise en danger. Les Amazones est un groupe de femmes et d’hommes, féministe, assumé et revendicateur. Et c’est aussi et surtout une collaboration artistique généreuse et ouverte, un groupe musicalement riche de talents : outre les trois voix maliennes, on y trouve les joueuses de kora Kandia Kouyaté et Madina N’Diaye, le bassiste béninois Patrick Ruffino, le guitariste Mamadou Diakité, et dans un rôle unique en son genre au Mali – et rare ailleurs – la batteuse Mouneissa Tandina. A l’occasion du Festival Métis, les Amazones, qui ont à chaque concert l’humeur partageuse, accueilleront deux invités exceptionnels : le charismatique chanteur sénégalais Faada Freddy et la talentueuse Souad Massi, tous deux programmés lors du festival.

 

Vanessa Fara

A propos de l'événement

Les Amazones d’Afrique
du Mercredi 29 juin 2016 au Mercredi 29 juin 2016
Fan Zone Euro (concert en plein air)
Saint-Denis, France

à 21h.


Concerts Métis. Du 17 mai au 29 juin, à Saint-Denis et sur le territoire de Plaine Commune qui regroupe neuf villes (Aubervilliers, Epinay-sur-Seine, L'île-Saint-Denis, La Courneuve, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis, Saint-Ouen, Stains et Villetaneuse). Navettes gratuites depuis Paris.


 


Festival de Saint-Denis. Du 26 mai au 24 juin 2016


Tél. 01 48 13 06 07.


http://www.festival-saint-denis.com/


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques