La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Festival d’Avignon

Festival d’Avignon - Critique sortie Théâtre Avignon
© Christophe Raynaud de Lage La Cour d’honneur du Palais des Papes, en majesté.

Région / Avignon

Publié le 23 mai 2018 - N° 266

Le plus grand rendez-vous du spectacle vivant en France, voire dans le monde. Du 6 au 24 juillet pour le Festival In, du 6 au 29 pour Avignon Off, la création contemporaine déploie à Avignon toute sa diversité.

Rituel incontournable, marathon théâtral, temps fort de spectacles autant que d’échanges, moment festif et ensoleillé – espérons-le ni caniculaire ni pluvieux -, le Festival marque les esprits. Son histoire représente une extraordinaire mémoire du spectacle vivant, et chaque édition, à sa manière singulière, brosse aussi le tableau des plus récentes évolutions de l’art de la scène, et à travers elles celui d’un rapport au monde, et d’un état du monde. Directeur du Festival, Olivier Py, qui crée Pur Présent, une tragédie d’aujourd’hui, et présente  Antigone interprétée par des détenus, s’oppose dans son édito très politique intitulé Singularités à l’idée que « l’économie seule a droit de vision », souligne que la culture et l’éducation ouvrent la voie d’une alternative. En adéquation avec l’air du temps, la thématique qui émerge cette année est celle du genre, qui se prolonge par celle des discriminations, des réfugiés, de la famille… En ouverture dans la Cour d’honneur, Thomas Jolly frappe fort et met en scène Thyeste de Sénèque dans la traduction de Florence Dupont. Une tragédie paroxystique, particulièrement sanglante et cruelle, qui sera sans doute très spectaculaire… Metteur en scène majeur de la scène européenne, Oskaras Koršunovas s’empare de Tartuffe, qu’il fait résonner dans notre époque qui selon lui ne manque pas de tartuffes bien installés, propagandistes ou populistes. Autre texte classique, Iphigénie, mis en scène par Chloé Dabert. Habitué du festival, Ivo van Hove présente un portrait de famille où la mort rôde dans Les Choses qui passent d’après Louis Couperus.

Effervescence artistique et citoyenne

Parmi les spectacles intrigants ou prometteurs : Arctique d’Anne-Cécile Vandalem, qui a en 2016 créé un très réussi Tristesses, Pale Blue Dot d’Etienne Gaudillère autour de l’histoire de Wikileaks, Phia Ménard dans un saisissant rituel, intitulé Saison sèche, mais aussi Julien Gosselin qui s’inspire des romans de Don DeLillo, Madeleine Louarn et Jean-François Auguste qui se fondent sur des textes de Kafka pour sonder les mécanismes d’exclusion dans Le Grand Théâtre d’Oklahama, Amir Reza Koohestani qui dans Summerless scrute au début de la pièce une attente devant une école de filles, et bien d’autres. En danse des spectacles nés de démarches créatives fortes et claires se profilent : la création d’Emanuel Gat dans la Cour d’honneur Story Water, celle de Rocio Molina autour de la maternité, les œuvres de Raimund Hoghe et Sasha Waltz. Si Avignon se transforme en ville-théâtre formidablement animée par les artistes et leur public, où se pressent programmateurs, journalistes et spectateurs, c’est aussi – surtout ! – grâce au foisonnement d’Avignon Off. L’an dernier, 1480 spectacles ont été présentés dans 127 lieux ! Ces chiffres impressionnants, et en hausse régulière, traduisent l’attractivité unique du festival. Une telle profusion pose aux compagnies, qu’elles soient reconnues ou plus fragiles, dans des lieux très identifiés ou moins repérés, le défi de la visibilité. Distribué pendant toute la durée du Festival, notre hors-série Avignon en Scène(s) peut contribuer à éclairer les choix des festivaliers. Il présente plus de 300 projets de qualité, par des artistes renommés ou encore méconnus. A bientôt !

Agnès Santi

A propos de l'événement

Festival d’Avignon
du Vendredi 6 juillet 2018 au Mardi 24 juillet 2018

Avignon

Billetterie ouverte à partir du 11 juin 2018, au téléphone : 04 90 14 14 14, ou sur internet : www.festival-avignon.com.


Avignon Off, du 6 au 29 juillet 2018. Billetterie dans les théâtres sur place. Site : www.avignonleoff.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre