La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre

Dissipation des brumes matinales

Dissipation des brumes matinales - Critique sortie Théâtre
Crédit photo : Plonck et Replonck Légende photo : « Dissipation des brumes matinales : entre intempéries familiales et météorologiques. »

Dominique Paquet, Françoise Pillet et Karin Serres signent, à trois mains, le texte d’une œuvre à la fois homogène et multiple. Une œuvre à l’imaginaire et l’esthétique météorologiques…

Spectacle tout public à partir de 7 ans, Dissipation des brumes matinales est le fruit de la collaboration de deux collectifs d’artistes : le Groupe 3.5.81, en résidence au Centre culturel Boris-Vian depuis mai 2006, compagnie (codirigée par Dominique Paquet et Patrick Simon) ayant pour vocation de promouvoir des dramaturges contemporains vivants, de faire découvrir des textes littéraires ou philosophiques ; le collectif Coq Cig Gru, groupement d’auteurs créé par Dominique Paquet, Françoise Pillet et Karin Serres en vue de provoquer « des situations de création littéraires équilibristes, urgentes, impossibles… », de mettre l’écriture en scène, plus particulièrement en direction des jeunes spectateurs, mais également des adultes. Conçue à partir de trois textes tissés en continuité, textesdont les protagonistes et les images prennent corps au sein de trois « boîtes à jouer », Dissipation des brumes matinales projette ses héros « au cœur des phénomènes… ». Investissant l’existence de trois familles qui habitent le même passage des Giboulées, le metteur en scène Patrick Simon a élaboré « une sorte de construction – déconstruction – agencement (…) partant du réalisme de la pièce de Karin Serres (…), passant par l’univers imaginaire de Françoise Pillet (…) et aboutissant à la pièce de Dominique Paquet, dans laquelle les phénomènes météorologiques font une entrée remarquée à l’intérieur de la maison ». « Il pleut, il vente, le brouillard sort du frigidaire et de la bouilloire… », conclut le metteur en scène, « nous sommes dedans et dehors à la fois, et la météo est en nous. »
 
M. Piolat Soleymat


Dissipation des brumes matinales, de Dominique Paquet, Françoise Pillet et Karin Serres ; mise en scène de Patrick Simon. Le 15 janvier 2008 à 20h30. Centre culturel Boris-Vian, rue du Morvan, 91940 Les Ulis. Réservations au 01 69 29 34 91.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre