La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Entretien / Débora Waldman

Débora Waldman à l’Orchestre Régional Avignon-Provence

Débora Waldman à l’Orchestre Régional Avignon-Provence - Critique sortie Classique / Opéra
DR Débora Waldman

dossier / Orchestres
JEUNES CHEFS / AVIGNON-PROVENCE

Publié le 21 septembre 2019 - N° 280

Pour la première fois en France, une femme cheffe d’orchestre accède au poste de Directrice musicale d’un orchestre de région. La bonne nouvelle arrive d’Avignon qui vient de choisir la Brésilo-Israélienne Débora Waldman pour prendre la succession de Samuel Jean à partir de septembre 2020. Invitée dans le monde entier, elle a été l’assistante de Kurt Masur à l’Orchestre National de France.

Comment s’inscrit cette nomination à Avignon dans votre trajectoire de cheffe ?

Débora Waldman : Cette nomination ouvre une nouvelle dimension dans mon parcours. Même si ma carrière de cheffe invitée continue de se développer en France et à l’étranger, avoir un ancrage artistique, un « chez soi » où l’on peut développer, approfondir, prendre des risques, constitue une nouvelle aventure extrêmement stimulante !

« Chaque musicien doit sentir qu’il est acteur, partie prenante d’une aventure artistique. »

Quel est votre projet avec cette formation ?

Débora Waldman : Je souhaite faire évoluer l’orchestre à plusieurs niveaux, individuel et collectif. Chaque musicien doit sentir qu’il est acteur, partie prenante d’une aventure artistique. Dans ma façon de faire, il y a toujours une recherche d’adhésion, nous allons ensemble dans le même sens au service d’un même discours. Quant à la programmation, la saison s’inscrit dans un élan artistique de tradition et d’innovation : préserver et défendre le « grand répertoire », créer du répertoire pour l’avenir et, enfin, découvrir des compositrices de l’histoire.

Quel est votre modèle dans le métier de chef d’orchestre et de directeur musical ?

Débora Waldman : C’est naturellement Maestro Kurt Masur dans sa période avec l’Orchestre National de France car j’ai eu la chance d’être son assistante entre 2006 et 2009. J’ai pu apprécier comment il imprimait sa pâte sonore, sa force et sa volonté dans toutes ses performances, notamment pour le grand répertoire allemand. Par ailleurs mes modèles de chef sont Mariss Janssons, Kirill Petrenko, Riccardo Muti, et parmi les anciens, Otto Klemperer, Bruno Walter, Leonard Bernstein et Nadia Boulanger…

 

Propos recueillis par Jean Lukas

A propos de l'événement

Débora Waldman à l’Orchestre Régional Avignon-Provence


www.orchestre-avignon.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra