dddd
Danse - Critique

Damien Jalet et Kohei Nawa créent leur fascinant Planet [wanderer]



Théâtre National de la Danse de Chaillot / Chor. Damien Jalet

L’obscurité se dissipant laisse apparaître un filet de pluie lumineuse qui, coulant sur un parterre de sable noir scintillant, se dépose en un monticule. Cette poussière d’étoile prend vie et alors que l’on y distingue peu à peu un dos mouvant, des membres, un visage, recouverts de cette même matière sombre et brillante, elle se met à ramper, rouler, onduler à même le sol. À l’issu de son périple, la créature s’engloutit dans une roche que l’on devine être construite d’autres corps. Ils sont huit et se désolidarisent pour aller s’enfouir jusqu’aux genoux dans autant de cratères remplis d’une lave blanche et bouillonnante. Ainsi enracinés, ils se courbent d’avant en arrière comme au grè du vent, dans des mouvements d’une ampleur inédite, leur dos touchant un à un le sol en rafale avant de reprendre leur danse singulière. Plus tard ils poursuivront leur voyage en une marche magistrale ou nous donneront, accroupis, à entendre le son du ressac de leurs mains dessinant des vagues sur le sable.

Une scénographie somptueuse

Après l’hypnotique Vessel, dans lequel le chorégraphe Damien Jalet et le plasticien Kohei Nawa exploraient les enfers et le ciel selon le Kojiki – une cosmogonie japonaise – le duo met en scène avec Planet [wanderer] le second volet de son dyptique, cette fois consacré à la « terre centrale des roseaux », qui n’est autre que celle que nous habitons. Jouant du minéral comme de l’organique, évoquant le souffle de l’air autant que le mouvement de l’eau, ils construisent un univers fascinant fait de perpétuelles et subtiles mutations et remettent en creux, de façon poétique et sensuelle, l’humain à sa juste place dans son milieu. Des interprètes magistraux, une composition chorégraphique remarquable ainsi qu’une scénographie somptueuse font de Planet [wanderer] LE spectacle à ne pas manquer de ce début de saison.

Delphine Baffour

A propos de l'événement


Planet [wanderer]
du mercredi 15 septembre 2021 au jeudi 30 septembre 2021

1 place du Trocadéro, 75016 Paris.

les mercredis, vendredis et samedis à 20h30, les jeudis à 19h30, relâche les dimanches et lundis. Tél. 01 53 65 30 00. Durée : 1h10.


 Également le 13 octobre à l’Opéra de Rouen, le 11 décembre au Palais des Festivals et des Congrès, Cannes, du 12 au 15 janvier au Théâtre National de Bretagne, Rennes.


A lire aussi sur La Terrasse

  • - Entretien

Encantado, rencontre avec Lia Rodrigues

Dans le cadre du portrait que lui consacre le [...]

  • - Critique

Contre-jour d’Alexander Vantournhout

Alexander Vantournhout poursuit sa captivante [...]