La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Change me

Change me - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre de la Tempête
Baptiste Chabauty, Mathieu Metral et Camille Bernon dans Change me. Crédit : Théâtre de la Tempête

Théâtre de la Tempête / d’après Ovide, Isaac de Benserade et la vie de Brandon Teena / mes Camille Bernon et Simon Bourgade

Publié le 24 mai 2018 - N° 266

La compagnie Mauvais sang imagine et met en scène un spectacle magistral sur le thème de la dysphorie de genre. Des jeunes comédiens éblouissants et une complète et parfaite réussite ! A ne pas rater !

La tragédie est promise d’emblée… Le conflit entre Axel et sa mère laisse deviner que les choses vont mal tourner… Axel bande les seins d’un corps qu’elle ne reconnaît pas comme le sien pendant que sa mère pleure la petite fille en tutu rose qu’elle ne reconnaît plus en celui qui est devenu son fils. C’est le soir de l’anniversaire d’Axel et le jeune transgenre a invité ses copains à biberonner de la bière et de la vodka. On oublie alors la crise latente et on rit des répliques absolument désopilantes qu’échangent les trois vitelloni vautrés sur leur canapé. Lorsque Stéphanie les rejoint et entre dans la danse, la drôlerie atteint son paroxysme et la farce est d’une saveur rare. On s’aperçoit donc trop tard qu’on a trouvé sympathiques et spirituels les futurs assassins d’Axel, dont le seul tort est d’avoir menti sur la nature de son sexe. Si on naît femme, on ne peut pas devenir homme… Les taxons peuvent compter sur des gardiens attentifs : le mâle imbécile et la femelle hystérique sont prompts à remettre dans le droit chemin les matrices qui se rêvent en phallus…

Effet Lucifer

Le crime est toujours actuel, même si le mythe est ancien. A moins que les dieux ne viennent au secours des mortels à l’identité troublée, la mort est la seule issue possible à leur égarement. Camille Bernon (lumineuse et bouleversante interprète d’Axel) et Simon Bourgade ont mêlé les textes d’Ovide et d’Isaac de Benserade aux dialogues inspirés de la vie de Brandon Teena, jeune transgenre violée et assassinée par ses amis en 1993, aux Etats-Unis. La scénographie inventive de Benjamin Gabrié offre différents espaces de jeu et de projections vidéo qui permettent un traitement époustouflant de l’intrigue, montée comme un thriller. La mise en scène est d’une précision remarquable et le jeu des cinq comédiens est absolument éblouissant. Camille Bernon, Pauline Bolcatto (géniale dans le double rôle de la mère et de Stéphanie), Pauline Briand (subtile et poignante Léna), Baptiste Chabauty et Mathieu Metral (hallucinants de vérité et d’aisance en beaufs désœuvrés) déploient un talent stupéfiant pour interpréter cette tragédie émétique et cruelle. Le rythme est haletant, la tension est palpable sans que jamais le sordide ou la facilité ne l’emportent sur la pudeur. Tout est dit sans que le pire ne s’offre à la complaisance de la jouissance complice. Il a suffi de rire aux tentatives désespérées d’Axel pour se cuirasser dans sa tenue viriloïde pour être complice de ses assassins… Souveraine leçon assénée avec un brio exceptionnel par ces jeunes artistes : rire avec le bourreau est déjà blesser sa victime.

 

Catherine Robert

A propos de l'événement

Change me
du Mercredi 23 mai 2018 au Dimanche 10 juin 2018
Théâtre de la Tempête
route du Champ-de-Manœuvre, 75012 Paris.

Du mardi au samedi à 20h30 ; le dimanche à 16h30. Tél. : 01 43 28 36 36. Durée : 1h45.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre