La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Propos recueillis / Olivier Lopez

Bienvenue en Corée du nord

Bienvenue en Corée du nord - Critique sortie Avignon / 2018 Avignon Avignon Off. Théâtre des Halles
Olivier Lopez © Dominique Houcmant I Goldo

Théâtre des Halles / de et mes Olivier Lopez
Propos recueillis / Olivier Lopez

Publié le 22 juin 2018 - N° 267

Olivier Lopez et sa compagnie Les Clownesses sont partis en Corée du Nord dont ils reviennent avec ce spectacle très drôle, qui dénonce les dictatures tout en s’interrogeant sur nos valeurs occidentales et la fonction de clown.

« Avec le collectif Les Clownesses, nous avions fait un premier spectacle dans lequel nous avions beaucoup travaillé sur la mise en place des personnages. Nous avions des demandes pour une nouvelle création mais je redoutais de refaire exactement le même spectacle car la forme du clown est difficile à renouveler. En réfléchissant à une expérience importante qui pouvait nous permettre de nous déplacer, est venue l’idée d’un voyage en Corée du nord, d’autant que j’essaie toujours dans mon travail de me confronter aux questions essentielles qui se posent dans la société. Depuis que je m’intéresse à la Corée du nord, cet État est un objet de fantasme : c’est l’axe du mal, l’origine de la prochaine guerre nucléaire ou mondiale attendue… J’avais envie de voir ce qu’il y avait derrière ce fantasme et d’essayer de comprendre pourquoi on en a peur. Nous sommes donc partis là-bas en nous gardant bien d’annoncer notre intention d’en retirer un spectacle.

« Quand on arrive à un niveau d’horreur qui confine à l’absurdité, qui d’autre que le clown peut en parler ? »

Pour les touristes, le circuit est balisé et organisé par le régime pour montrer ses meilleurs aspects. Cette œuvre de propagande est pourtant dérisoire tant le décalage est total par rapport à nos critères. Un exemple : on nous fait visiter la bibliothèque de Pyongyang. On nous annonce 30 millions d’ouvrages alors que le bâtiment est comparable à celui d’une ville moyenne de France, sans compter qu’une statue de Kim Il-sung y occupe une grande place ! On nous montre fièrement un livre en français : il s’agit d’un Annabac 2008 de sciences naturelles ! Je crois que quand les clowns se mettent à parler des dictateurs, c’est presque un classique, c’est un peu le Dictateur de Chaplin revu et corrigé en 2018. Quand on arrive à un niveau d’horreur qui confine à l’absurdité, qui d’autre que le clown peut en parler ? Parce qu’il est nul mais veut bien faire, le clown renvoie bien à ce fonctionnement humain de vouloir construire des systèmes dans l’intérêt de tous qui finissent par briser tout le monde. Il s’agit bien sûr d’une dénonciation du pouvoir, de l’absurde qui règne en Corée du Nord, mais ce qui est intéressant aussi, c’est d’explorer la façon dont nous parlons de tout cela, dont nous envisageons le monde par rapport à nos propres repères. C’est donc un spectacle qui parle aussi beaucoup de nous. »

 

Propos recueillis par Isabelle Stibbe

A propos de l'événement

Bienvenue en Corée du nord
du Vendredi 6 juillet 2018 au Dimanche 29 juillet 2018
Avignon Off. Théâtre des Halles
4 rue Noël Biret, Avignon

à 14h. Relâches le lundi. Tél. : 04 90 85 52 57.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes