La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Critique

Avec son « Quichotte », Gwenaël Morin réenchante l’extravagance et la drôlerie du roman de Cervantes

Avec son « Quichotte », Gwenaël Morin réenchante l’extravagance et la drôlerie du roman de Cervantes - Critique sortie Avignon / 2024 Avignon Festival d’Avignon. Jardin de la rue de Mons
Quichotte, d’après Miguel de Cervantes, mis en scène par Gwenaël Morin. Crédit : Christophe Raynaud de Lage / Festival d’Avignon

Jardin de la rue de Mons - Maison Jean Vilar / texte d’après Miguel de Cervantes / adaptation et mise en scène Gwenaël Morin

Publié le 5 juillet 2024 - N° 323

Jeanne Balibar, Marie-Noëlle (auparavant connue sous le nom d’Yves-Noël Genod), Thierry Dupont (de la Compagnie de l’Oiseau-Mouche), Léo Martin. Avec seulement quelques bouts de cartons et un sens aigu de l’adresse théâtrale, ce quatuor fait des merveilles. Le monde chimérique de Don Quichotte s’élève devant nous. Une moment précieux signé Gwenaël Morin.

On dit qu’au début du XVIIème siècle, L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche était lu, à voix haute, devant des personnes rassemblées sur le parvis de la cathédrale de Séville. Également dans les champs, dans les cours de fermes, sans oublier les salons de la cour d’Espagne. Il faut savoir que le roman de Miguel de Cervantes (dont la première partie fut publiée en 1605, la seconde en 1615) connut dès sa parution un immense succès populaire. Quatre cent ans plus tard, ce sont des interprètes eux aussi sans costumes et sans décor qui, dans une démarche analogue de transmission directe, font revivre, à la faveur d’un théâtre magnifiquement modeste, les aventures abracadabrantes de Don Quichotte. Il ne faut presque rien à Jeanne Balibar, Marie-Noëlle, Thierry Dupont et Léo Martin pour révéler les souffles outranciers et les fêlures poétiques de ce chevalier errant autoproclamé. Après avoir passé sa vie enfermé chez lui à lire des romans, Don Quichotte décide de partir sur les routes pour trouver la gloire et rendre la justice. Ce faisant, il se fabrique un monde à sa mesure. Un monde de tous les possibles qui, aujourd’hui investi par la proposition enthousiasmante de Gwenaël Morin, nous fait voyager et rire aux éclats.

La grâce folle d’un théâtre de presque rien

Le dispositif radicalement dépouillé de ce Quichotte est identique à celui pensé pour Le Songe, spectacle du même metteur en scène créé, en juillet 2023, dans le cadre d’un projet de compagnonnage de quatre ans avec le Festival d’Avignon. Des bouts de carton arrangés pour constituer une armure, un casque, un bouclier. Des tasseaux de bois assemblés avec du gros scotch pour faire office de lance. Un clavier de piano pour accompagner quelques airs de chansons. Vêtus comme à la ville, les comédiennes et comédiens qui se présentent à nous forment un quatuor aussi convaincant qu’improbable. Entre enfance et folie, Jeanne Balibar se glisse avec une agilité impressionnante dans la peau du héros. Tonitruante et ingénue, tendre et joueuse, cocasse et émouvante, la comédienne passe par toutes sortes de registres et fait naître des moments de complicité rares avec le public. Elle accomplit ici une performance hors norme. Autre talent essentiel de cette appropriation délurée du roman de Cervantes, Marie-Noëlle incarne, avec le sens du décalage qu’on lui connaît, la narratrice. Elle est là pour raccrocher les wagons d’une histoire qui, sans sa présence, pourrait parfois s’effilocher. A leurs côtés, Thierry Dupont et Léo Martin mettent leur pierre à l’édifice de cette ode à l’imaginaire qui est aussi une imposante célébration du théâtre : un théâtre libre, un théâtre ivre de sa simplicité.

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Quichotte
du lundi 1 juillet 2024 au samedi 20 juillet 2024
Festival d’Avignon. Jardin de la rue de Mons
rue de Mons, 84000 Avignon

à 22h. Relâche les 4 et 14 juillet. Tél : 04 90 14 14 14. Durée : 1h55.

Lors de la tournée, Léon Martin jouera en alternance avec Gwenaël Morin.

x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes