La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Acrobates

Acrobates - Critique sortie Théâtre Châlons-en-Champagne Musées de Châlons-en-Champagne
L’exposition « Acrobates » avec, au centre, une œuvre de Manon Paquet. ©M. Martin

Musées de Châlons-en-Champagne / Exposition

Pour célébrer les 250 ans du cirque moderne, les Musées de Châlons-en-Champagne organisent en partenariat avec le Centre National des Arts du Cirque (Cnac) la première exposition d’envergure consacrée au geste acrobatique. Une belle réussite.

Dans un coin, une antipodiste d’une dizaine de centimètres se livre à son art. Dans un autre, c’est une petite contorsionniste. Et plus haut, des trapézistes qui semblent flotter dans les airs. Inspirée de la célèbre Porte de l’Enfer de Rodin, l’œuvre du sculpteur contemporain Philippe Arnault invite le visiteur du Musée des Beaux-arts et d’Archéologie de Châlons-en-Champagne à laisser sur le seuil ses repères habituels. Nulle chronologie dans l’exposition « Acrobates ». Guère plus de classement géographique. Au diapason de son sujet, le co-commissaire de l’exposition Pascal Jacob fait dialoguer avec audace sa collection privée Jacob-William, une des plus grandes consacrées aux arts du cirque, avec celles du beau musée municipal et de nombreux autres prêteurs publics et privés. Structuré en cinq thématiques – « Verticalité/gravité », « Gestualité et distorsion », « L’envol », « Allure/Voltige » et « Équilibre/Déséquilibre » – le parcours a l’intelligence hybride du cirque moderne, né du regroupement de disciplines auparavant autonomes, toujours ouvert à de nouveaux apports. Une fois dépassée la porte en pierre initiale, l’acrobatie se décline en effet sous des formes très diverses. Cela depuis des sculptures étrusques du Vème siècle avant notre ère jusqu’aux créations récentes de Philippe Arnault, de la plasticienne Manon Paquet ou encore du dessinateur de bandes dessinées Dimitri Piot. En passant par des œuvres de Picasso, Matisse, Derain et autres grandes figures de l’art moderne.

Le cirque et au-delà

Labellisée « d’intérêt national » par le Ministère de la Culture, l’exposition montre ainsi la place de l’acrobatie non seulement dans l’Histoire de l’art, mais aussi dans celle de l’humanité. Historien du cirque et directeur artistique des cirques Phénix et du Festival mondial du cirque de demain, Pascal Jacob défend une vision très large de l’acrobatie. C’est d’ailleurs hors de la piste de cirque que commence l’exposition. Sur d’anciennes affiches, on voit des artistes en train de s’échauffer. Plusieurs sculptures de Rodin montrent le geste acrobatique hors de tout contexte de représentation, et une série de photographies prêtées par le Musée du Quai Branly donne à voir des danseurs acrobatiques de Côte d’Ivoire et d’ailleurs. Plus loin, une peinture chinoise sur rouleau de l’époque Qing (1644-1912) montre un danseur de corde en plein milieu d’une scène d’examen impérial destiné aux futurs mandarins. Loin d’être limitée à la forme circassienne telle qu’on la connaît en Europe, l’exposition « Acrobates » dresse des ponts entre des pratiques à priori lointaines. Comme dans un cabinet de curiosités, où des rapprochements inattendus suscitent autant le rêve que la pensée. Le voyage se poursuit au musée Garinet et au musée du Cloître de Notre-Dame-en-Vaux, où sont présentées des photographies de l’artiste belge Gaëlle Dumont. Aussi ludique qu’exigeante, « Acrobates » met ainsi en valeur le patrimoine de Châlons-en-Champagne, où le cirque est roi.

 

Anaïs Heluin

A propos de l'événement

Acrobates
du Samedi 7 avril 2018 au Lundi 29 octobre 2018
Musées de Châlons-en-Champagne
Musées de Châlons-en-Champagne, 51000 Châlons-en-Champagne, France

Tel : 03 26 69 38 53. www.musees.chalonsenchampagne.fr.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre