Avignon - Propos recueillis / Jean-Claude Fall

Présence Pasteur / d'après Une vie bouleversée d'Etty Hillesum / conception et interprétation Roxane Borgna / mes Jean-Claude Fall

Une vie bouleversée

Publié le 25 juin 2017 - N° 256

Jean-Claude Fall met en scène Roxane Borgna pour une leçon de philosophie et de résistance, entre performance et introspection. Les textes d’Etty Hillesum constituent le matériau d’un spectacle tout à la fois graphique, pictural, musical et théâtral.

© Francois Van Denbunder
© Francois Van Denbunder

« Ce qui nous a le plus frappés dans ses textes, c’est sa posture par rapport à la terreur. La haine ne me concerne pas, dit Etty, je ne veux pas y entrer, j’aime les hommes et la vie, personne ne peut m’enlever ça, et je ne veux pas qu’on me l’enlève. Cette posture-là est une posture philosophique sur la liberté dans les contraintes les plus extrêmes. Comment travailler à rester un homme joyeux, libre, aimant les autres, à l’intérieur d’un système totalitaire ? Comme rester un être libre et aimant, et libre parce qu’aimant ? Pour porter le texte à la scène, nous avons exploré l’idée de performance, qui nous a permis d’éviter la narration, l’incarnation et l’identification. Il y a évidemment incarnation, puisqu’il y a engagement dans le jeu et dans la parole, mais Roxane ne dit pas « je suis Etty Hillesum ». C’est depuis elle-même qu’elle se saisit de la parole d’Etty. Voilà qui est simple à dire, mais pas à faire !

Etty l’insoumise

Nous avons beaucoup travaillé avec le chorégraphe Mitia Fedotenko en nous imposant des défis pour dépasser la fonction de l’acteur. Le spectacle se termine par la lecture de la dernière lettre d’Etty : elle s’arrête avec le décompte du temps. Cette fin est aléatoire : comme la vie d’Etty s’est arrêtée non dans son temps à elle, mais dans un temps qui lui a été imposé. C’est un spectacle très percutant, presque un coup de poing. C’est un voyage à l’intérieur d’une âme qui bouge parce qu’elle est bousculée par l’Histoire, un voyage dans le temps et l’esprit. Pour finir, je veux insister sur cette figure atypique de résistance. Etty n’est ni dans la plainte ni dans la violence. Sa résistance, plus philosophique, est tout aussi riche. Todorov l’appelle « l’insoumise ». L’insoumission est la meilleure définition de sa posture. »

Propos recueillis pr Catherine Robert

A propos de l’évènement
Une vie bouleversée
du 7 juillet 2017 au 27 juillet 2017
Avignon Off
13 Rue Pont Trouca, 84000 Avignon, France

à 17h45. Relâche le lundi. Tél : 04 32 74 18 54.


Commentaires
0 commentaire(s)

Les commentaires sont fermés.

Laisser un commentaire


A ne pas manquer actuellement dans La Terrasse