La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Entretien /Festival d'Avignon 2021

Y aller voir de plus près de Maguy Marin

Y aller voir de plus près de Maguy Marin - Critique sortie Danse Avignon Théâtre Benoît-XII

Festival d'Avignon/Théâtre Benoît-XII / Chor. Maguy Marin

Publié le 5 mai 2021 - N° 290

Après plus de dix ans d’absence, la grande Maguy Marin revient enfin à Avignon avec Y aller voir de plus près, une création fort attendue inspirée des écrits de Thucydide sur la guerre du Péloponnèse.

Quel est le sujet de votre nouvelle création ?

Maguy Marin : Y aller voir de plus près prend appui sur le texte de Thucydide : La guerre du Péloponnèse. Contemporain de ce conflit terrible qui a duré vingt ans entre les rivales Sparte et Athènes, cet historien du Ve siècle avant Jésus Christ en a rendu compte de la façon la plus distanciée possible, témoignant des ravages subis par les populations. Nous ramenons avec cette pièce de la chair à ce passé lointain.

 Que signifie ce titre, Y aller voir de plus près ?

Maguy Marin : Cela veut dire que si nous faisons un focus sur la guerre du Péloponnèse, c’est parce que cela nous permet d’aller voir dans les profondeurs de l’histoire les stratégies, les alliances, la politique qui se mettent en place dans un conflit opposant des forces antagonistes, des intérêts divergents. Notre travail n’est pas historique, nous essayons en néophytes de nous renseigner, de comprendre pourquoi les guerres éclataient dans cette époque ancienne et pourquoi elles éclatent encore aujourd’hui. Nous n’avons pas de réponse évidemment, mais nous essayons de tracer des parallèles entre des événements historiques et d’autres plus récents. Pourquoi tout cela se répète-t-il ? Même si cela reste impossible, répondre à cette question permettrait de trouver la solution pour l’éviter. Il y a un élément que je trouve particulièrement intéressant dans le récit de Thucydide. Il décrit des adversaires qui se confrontent pour le seul plaisir de dominer, de conquérir ou garder le pouvoir sur l’autre, ce qu’il appelle l’hybris. C’est quelque chose que l’on continue de voir aujourd’hui. J’ai d’ailleurs lu dans la presse que certains parlaient de “piège de Thucydide“ pour décrire les relations entre les États-Unis et la Chine, leur rapport de force prêt à exploser à tout moment, avec les dommages dits collatéraux que cela peut entraîner.

« Si nous faisons un focus sur la guerre du Péloponnèse, c’est pour chercher dans les profondeurs de l’histoire les stratégies qui se mettent en place dans un conflit opposant des intérêts divergents »

Pourquoi avez-vous choisi pour ce festival de figurer dans la catégorie Indiscipline et non Danse ?

Maguy Marin: Parce qu’Y aller voir de plus près est un travail pluridisciplinaire qui mêle le corps, le texte, une recherche iconographique, beaucoup de choses dont un petit film. Et puis parce que même si c’est ma formation et que je suis cataloguée comme chorégraphe, ce que je ne regrette pas, cela fait 15 ou 20 ans que mes pièces, même si le corps y est extrêmement présent, ne sont pas « dansées » comme on pourrait l’attendre. Cela m’a d’ailleurs été, au début, très violemment reproché.

Propos recueillis par Delphine Baffour

A propos de l'événement

Y aller voir de plus près
du Mercredi 7 juillet 2021 au Jeudi 15 juillet 2021
Théâtre Benoît-XII

Tél. 04 90 14 14 14.


A 18h. Relâche le dimanche. Durée : 1h30.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse