La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Agenda

Un mois au Duc des Lombards

Un mois au Duc des Lombards - Critique sortie Jazz / Musiques
Le post-jazz vocal décomplexé de la suédoise Jeanette Lindström, le 28 février au Duc.

Publié le 10 février 2011 - N° 185

Une programmation dominée par les chanteuses…

Ouverture de choc avec « The Quartet », nouveau projet du saxophoniste Jacques Schwarz-Bart avec Baptiste Trotignon au piano, Thomas Bramerie à la contrebasse et Leon Parker à la batterie (du 2 au 4), suivie d’une série de bonnes nouvelles comme le JS Trio du pianiste Jonathan Saguez pour la sortie du disque « Untitled » chez Cristal Records (le 5), le quartet d’Emile Parisien (le 10), deux chanteuses magnifiques, toutes deux lauréates du prestigieux prix Thelonious Monk, la franco-américaine Cécile Mc Lorin-Salvant en 2010 (les 11 et 12), puis la canadienne Kellylee Evans (primée en 2004) entourée de musiciens français dont Eric Löhrer à la guitare (du 14 au 16), la chanteuse Malia dans un hommage à Nina Simone avec le pianiste Alexandre Saada (le 21), le big band « Encore du Bop ? » de Jean-Loup Longnon (le 22) et enfin, un de nos coups de cœur, la chanteuse suédoise Jeanette Lindström, de retour sur la scène qui l’a fait débuter à Paris, pour la musique ouverte sur notre temps de son dernier opus « Attitude & Orbit Control »,  commenté par Quincy Jones : « Elle a totalement compris ce que « jazz » veut dire ! »  (le 28).
Jean-Luc Caradec 


 
Tél. 01 42 33 22 88. Site : www.ducdeslombards.com

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques