La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Propos recueillis / Guillaume Poix

Tout entière

Tout entière - Critique sortie Avignon / 2017 Avignon Avignon Off. 11 Gilgamesh Belleville
Crédit : Sophie Bassouls Légende : L’auteur et metteur en scène Guillaume Poix.

11 - Gilgamesh Belleville / texte et mes Guillaume Poix

Publié le 25 juin 2017 - N° 256

Fasciné par l’artiste atypique qu’était Vivian Maier (1926-2009), l’auteur et metteur en scène Guillaume Poix signe Tout entière*. Un monologue interprété par Aurélie Edeline au 11 – Gilgamesh Belleville.    

« J’ai découvert l’existence de Vivian Maier grâce au documentaire de John Maloof, A la recherche de Vivian Maier. J’ai été frappé par le mystère qui entoure cette artiste singulière et, surtout, par la manière dont le récit était mené à grands renforts d’effets dramatiques par John Maloof, par sa manière “d’inventer un personnage”, de faire advenir cette femme après sa mort, comme un mythe. Mais c’est surtout la découverte de ses splendides photographies qui a été le déclencheur décisif de ce texte. Une personnalité de cette trempe et de ce talent ne pouvait que donner envie que l’on s’approche d’elle par la fiction. Vivian Maier était gouvernante à Chicago et à New-York. Elle a occupé cette profession depuis le début des années 1950 jusqu’aux années 1980, je crois, et parallèlement à ce travail, elle était photographe de rue.

Le désir d’invisibilité de Vivian Maier

Elle a pris plus de 150 000 photographies pendant sa vie, sans jamais le dire, œuvrant dans le plus grand secret. Mais le plus incroyable est qu’elle n’a pas développé ses photographies. Elle l’a fait au début, puis s’est très vite arrêtée. J’ai été fasciné par ce choix radical : photographier sans voir, sans développer, à une époque où le numérique n’existait évidemment pas. Je trouve que la position de Vivian Maier, à contre-courant de notre époque qui est celle de l’hyper-visibilité, est passionnante à raconter. Ce désir d’invisibilité, d’oubli, cet acharnement à disparaître, cette affirmation radicale de la marginalité m’ont profondément touché, heurté, hanté. Prétendre raconter la vie d’une femme que l’on n’a pas connue est un acte sacrilège, orgueilleux, scandaleux – mais nécessaire et magnifique, puisque c’est ainsi que, faisant récit des uns et des autres, nous traçons la mémoire des oublié-e-s. »

 

Manuel Piolat Soleymat

 

* Commande d’écriture et de mise en scène du Préau – Centre dramatique national de Normandie Vire.

A propos de l'événement

Tout entière
du Jeudi 6 juillet 2017 au Vendredi 28 juillet 2017
Avignon Off. 11 Gilgamesh Belleville
11 Boulevard Raspail, 84000 Avignon, France

à 15h10. Relâche les 11, 18 et 25 juillet. Tél. : 04 90 89 82 63.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes