La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Ton père d’après Christophe Honoré, mise en scène et adaptation Thomas Quillardet

Ton père d’après Christophe Honoré, mise en scène et adaptation Thomas Quillardet - Critique sortie Théâtre Montigny-le-Bretonneux Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines
Ton Père, porté à la scène par Thomas Quillardet. Crédit : Matthieu Edet

d’après Christophe Honoré / mes et adaptation Thomas Quillardet

Publié le 23 octobre 2020 - N° 288

 

Le metteur en scène Thomas Quillardet signe une adaptation théâtrale de Ton père, roman autobiographique publié par le cinéaste Christophe Honoré en 2017. L’histoire d’un homme qui n’a pas voulu que son homosexualité l’empêche de devenir le père qu’il a toujours rêvé d’être.

Nous prenons place sur l’un des gradins du dispositif quadrifrontal imaginé par le metteur en scène Thomas Quillardet pour donner à entendre la voix de Christophe Honoré. Une moquette vert olive recouvre l’ensemble de l’espace, soulignant de son uniformité duveteuse la nudité d’un plateau dépourvu d’accessoires et d’éléments de décors. La scénographie conçue par Lisa Navarro se veut légère et économe. Elle crée une surface de projection théâtrale à investir par des acteurs. Lors de certaines scènes, cette surface accueillera de petits meubles, pour revenir ensuite à son dépouillement initial. Sortant des rangs du public avec lequel il parvient à nouer une complicité immédiate, Thomas Blanchard se lance dans les mots de Ton père (roman publié aux Editions Mercure de France) avec une simplicité désarmante. Les yeux dans les yeux avec les spectatrices et spectateurs, il déjoue les pièges du surjeu psychologique, de l’affectation sarcastique, du surplomb théâtral. De plain-pied avec le narrateur et les situations qu’il incarne, le comédien nous raconte cette histoire à travers une sincérité de chaque instant.

Une narration à hauteur de quotidien

Il en est de même des autres interprètes du spectacle (Claire Catherine, Morgane el Ayoubi, Cyril Metzger et Etienne Toqué, jeunes et talentueux comédiens diplômés de l’Ecole du Nord) qui endossent à eux seuls une vingtaine de protagonistes. Ce théâtre du dire nous amène à explorer le passé de Christophe Honoré en envisageant un épisode douloureux : la remise en cause vulgaire et injurieuse, par une personne anonyme de son entourage, de ce qu’il est et de ce qu’il vit. Réflexion sur l’homoparentalité et la question de la norme, critique des idées rances et des actes coupables d’une France réactionnaire et homophobe voulant peser sur un sujet qui ne la concerne pas, Ton Père s’offre à nous comme une avancée impressionniste au sein d’une enquête policière. Au vu de ces qualités, comment se fait-il que cette promenade théâtrale ne parvienne à s’inscrire en nous qu’à travers le plaisir fugace de la vivacité et du suspens qu’elle fait naître ? Peut-être parce que cette narration à hauteur d’homme, à hauteur de quotidien, à hauteur d’existence, a du mal à dépasser le simple témoignage pour ouvrir sur les champs plus recherchés de la mise en perspective politique.

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Ton père d’après Christophe Honoré, mise en scène et adaptation Thomas Quillardet
du Jeudi 12 novembre 2020 au Vendredi 13 novembre 2020
Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines
Place Georges-Pompidou, Montigny-le-Bretonneux, 78054 Saint Quentin en Yvelines

à 19h. Durée de la représentation : 1h35. Spectacle vu le 13 octobre 2020 à La Comédie de Reims. Tél. : 01 30 96 99 00. www.theatresqy.org


Le Monfort Théâtre, Parc Georges-Brassens, 106 rue Brancion, 75015 Paris. Dans le cadre du Festival d’Automne à Paris. Du 18 au 28 novembre 2020. Du mercredi au vendredi à 18h30, le dimanche à 15h, le samedi 21 novembre à 18h, le samedi 28 novembre à 15h et 18h. Relâche les lundis et mardis. Tél. : 01 56 08 33 88. www.lemonfort.fr


Egalement du 4 au 6 novembre 2020 au Trident à Cherbourg, les 1er et 2 décembre au Théâtre Firmin-Gémier / la Piscine de Châtenay-Malabry, le 4 décembre au Théâtre de Chelles, le 8 décembre à L’Avant-Seine de Colombes, le 10 décembre au Théâtre d’Alfortville, le 15 décembre au Gallia Théâtre à Saintes, le 19 janvier 2021 au Théâtre Jacques-Brel à Pantin, du 26 au 29 janvier au Théâtre de la Cité à Toulouse.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre