La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Entretien

Thomas Lebrun

Thomas Lebrun - Critique sortie Danse
Crédit photo : Frédéric Iovino. Légende : Le chorégraphe Thomas Lebrun, nouveau directeur du CCN de Tours.

Publié le 10 juin 2012 - N° 199

Thomas Lebrun a pris en janvier dernier la direction du Centre Chorégraphique National de Tours. Il lance le temps fort « Tours d’horizons ».

Comment avez-vous conçu la programmation de cette première édition de Tours d’horizons ?

Thomas Lebrun : Le thème de cette année, « Danse et performance », a été choisi pour créer une continuité avec ce que proposait le précédent directeur du CCNT, Bernardo Montet. Quant à la programmation, j’ai souhaité qu’elle soit très ouverte. Si elle ne reflétait que mes choix, elle risquerait d’être resserrée sur ma pensée de la danse, je travaille donc avec un conseiller artistique, Laurent Barré, qui porte sur la danse un regard très différent du mien, et avec les autres membres du CCNT, qui me font également part de leurs réflexions et suggestions. Cette première édition marque notre désir d’unir de grandes figures de la danse – Josef Nadj, Daniel Larrieu – et de jeunes artistes.

Quelle conception de la performance proposez-vous ?

T. L. : On peut entendre ce terme de différentes manières, c’est ce qui m’intéresse ! Il y a l’art performatif, l’improvisation, le mélange des disciplines… Mais cette thématique est aussi l’occasion de se pencher sur ce qu’est une performance d’interprète. Tatiana Julien, avec un parti pris extrêmement fort, réunit 31 interprètes sur le plateau ; Raphaël Cottin nous donne à voir les performances physiques d’un danseur et d’une musicienne. D’autres pièces seront moins écrites, comme celle de Marlene Monteiro Freitas, dont la recherche porte sur un état, développé et continu, ou celle de Viviana Moin, qui va au bout d’une pensée pleine d’audace, avec une création qu’elle vient de terminer en accueil-studio au CCNT. Ou encore celle de Gaëlle Bourges, d’une grande finesse, qui  met continuellement le corps en jeu, alors qu’elle n’est a priori pas très « dansée ». C’est tout l’enjeu : inviter le public à découvrir quelque chose qui n’est pas nécessairement ce qu’il s’imaginait de la danse… et l’inviter à élargir les horizons.

Propos recueillis par Marie Chavanieux


Du 14 au 16 juin 2012. Centre Chorégraphique National de Tours, 47 rue du Sergent-Leclerc, 37000 Tours, et dans différents lieux de la ville. Tél : 02 47 36 46 00.

A propos de l'événement

Tours d'horizons / Tours


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse