La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

Tête à tête

Tête à tête - Critique sortie Danse
Légende photo : Le Dernier Survivant de la caravane, dans le programme Tête à Tête du Tarmac

Publié le 10 avril 2008

Trois compagnies pour une série de voyages en terre hip hop, via l’Algérie, le Cambodge et le Cameroun.

Au cœur d’une programmation axée sur les cultures du monde, les soirées Tête à Tête creusent la question de l’identité et des origines à partir d’un même terreau : celui de la danse urbaine. Les trois danseurs que l’on nous dévoile ici en face à face ont d’intéressants parcours personnels, qui les conduisent aujourd’hui à interroger leur mémoire. Yiphun Chiem la première, quand elle convoque sur scène les danses ou la mythologie du Cambodge de ses grands-parents. Un choc culturel qui n’élude pas les traumatismes de la guerre, de l’exil, portés hauts et fort par la personnalité détonante de la danseuse. Plus intérieur dans sa démarche, Bouba Landrille Tchouda (compagnon de route d’Accrorap) préfère s’appuyer sur un roman, Le dernier survivant de la caravane d’Etienne Goyemidé, pour incarner la souffrance du peuple africain. Son corps se plie et se déploie dans des états de danse qui témoignent de la soumission dans l’esclavage. Le danseur et chorégraphe Karim Amghar se sert quant à lui de la danse pour faire ressurgir l’indicible de ses souvenirs.
N. Yokel


Tête à Tête avec Miroirs de l’âme de Karim Amghar, Apsara de Yiphun Chiem, et Le Dernier Survivant de la caravane de Bouba Landrille Tchouda, du 22 avril au 10 mai, du mardi au vendredi à 20h, le samedi à 16h et 20h, les 25 et 26 avril à 18h30, le 27 à 15h, au Tarmac, 211 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris. Tel : 01 40 03 93 95.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse