La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

Temps Danse d’Automne

Temps Danse d’Automne - Critique sortie Danse
Légende : Le Cri de Nacera Belaza. Photographie : Agathe Poupeney

Publié le 10 septembre 2009

Spectacles déambulatoires et intimistes, espaces totalement investis par des compagnies en résidence, bal électro… Le festival organisé à Blanc-Mesnil invente différentes façons d’approcher la danse.

C’est une très belle programmation que propose le Forum de Blanc-Mesnil pour son festival Temps Danse d’Automne : proposant à la fois des créations et des pièces qui ont déjà eu le temps de mûrir, des expériences inédites et la présentation d’étapes de travail, elle réunit des chorégraphes aux démarches fines et exigeantes. On pourra ainsi découvrir, du 1er au 3 octobre, un aperçu de la prochaine création de Christophe Haleb. Accueilli en résidence au Forum à partir de 2010, il s’apprête manifestement, avec Liquide in progress, à signer une pièce aussi réjouissante et déjantée que ses précédents spectacles : il crée avec le designer Sébastien Wierinck un « paysage inondable » destiné à se transformer en îlot, en bassin, en radeau, et sur lequel évolueront les interprètes. L’élément liquide devient alors le moyen d’interroger la forme et l’informe, la reconfiguration de l’espace et des relations humaines qui s’y nouent… Les 16 et 17 octobre, puis du 20 au 23, Christian Bourigault propose avec Vis à Vis un spectacle déambulatoire : les spectateurs (dont le nombre est limité à une vingtaine) vont à la rencontre des huit interprètes, chacun disposant d’un espace spécifique. Chaque danseur choisit, parmi un ensemble de réponses possibles, sa façon de recevoir une visite, d’inventer avec les spectateurs une relation singulière.
 
Unir le mouvement et l’immobilité
Les 16 et 17 octobre, Nacera Belaza présente quant à elle une pièce radicale et hypnotisante, Le Cri : sur scène, avec sa sœur, elle entre dans une sorte de transe, à la fois immobile et en mouvement continu. Du 20 au 23, on découvrira également le duo qu’elle a créé pour les Sujets à Vif du dernier Festival d’Avignon, qu’elle interprète avec Serge Ricci. Enfin, il faut bien sûr être attentif aux propositions d’Alban Richard (dont la résidence au Forum se termine), qui ponctuent l’ensemble du festival. En réponse à la carte blanche qui lui est offerte, il nous invite notamment, les 9 et 10 octobre, à un événement spécifiquement créé pour l’espace du Forum, et qui ne sera jamais plus présenté : une performance danse/théâtre/concert qui en appellera à Homère, à Shakespeare, à Conrad et au théâtre Nô, et qui se terminera par un bal électro avec DJ.
 
Marie Chavanieux


Temps Danse d’Automne, du 1er au 23 octobre au Forum, 1-5 place de la Libération, 93150 Blanc-Mesnil. Réservations : 01 48 14 22 00. Lire aussi notre entretien avec Alban Richard.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse