La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

Séquence danse fête sa huitième édition

Séquence danse fête sa huitième édition - Critique sortie Danse Paris Le Centquatre
Crédit : Bart Grietens Les interprètes de Screws, pièce entre danse et cirque d’Alexander Vantournhout.

Festival

Publié le 21 février 2020 - N° 285

Rendez-vous phare de la création contemporaine, ce festival organisé par LE CENQUATRE offre un panorama très éclectique de la danse contemporaine.

Impulsé par LE CENQUATRE il y a huit ans, Séquence danse est devenu un rendez-vous parisien immanquable de la danse contemporaine. Sur la quinzaine de pièces présentées, on peut y revoir le minimaliste et abstrait Autóctonos II (2017) d’Ayelen Parolin. Une réflexion sur le groupe, où cinq interprètes dialoguent avec la musicienne Léa Petra, qui scande le rythme de cette pièce intense. On retrouve aussi le sublime Romances inciertos, un autre Orlando (2017) de François Chaignaud, associé à Nino Lainé pour la mise en scène. Seul sur scène le chorégraphe dévoile trois tableaux dansés et chantés, qui nous font voyager à travers des figures de la littérature espagnole. Une pièce magique, inspirée du roman Orlando de Virginia Woolf. Quant au brillant chorégraphe italien Alessandro Sciarroni, il dévoile lui aussi sa version d’Orlando, TURNING_Orlando’s version (2019), où il poursuit ses expérimentations chorégraphiques magnétiques autour de la notion de « tourner ».

Mélange des genres et des cultures

Les styles s’entremêlent aussi à Séquence danse. La preuve, avec le surprenant Screws, orchestré par le chorégraphe belge Alexander Vantournhout. Dans cette pièce aussi captivante que déjantée, cirque et danse cohabitent pour faire rayonner les prouesses des interprètes qui, en leggings imprimés voie lactée et chaussures à crampon, expérimentent les lois de la physique. Dans un tout autre style circassien, Jean-Baptiste André et Dimitri Jourde nous invitent à une confrontation intime à l’autre, avec le duo Deal (2020). L’Afrique est aussi à l’honneur, avec les explorations de la Congolaise Pepe Elmas Naswa autour de « la danse du serpent », une gestuelle urbaine originaire de Kinshasa. Enfin, direction la Tunisie, avec Les Quatre saisons ou Le Mariage du loup d’Emilio Calcagno, un ballet euphorisant qui traduit l’espoir et la liberté insufflés lors du Printemps arabe.

Belinda Mathieu

Lire notre critique dans ce numéro

A propos de l'événement

Séquence danse fête sa huitième édition
du Vendredi 13 mars 2020 au Dimanche 12 avril 2020
Le Centquatre
5 rue Curial, 75019 Paris

et autres lieux. Tél. : 01 53 35 50 00.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse