La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Résumons-nous, la semaine a été désastreuse

Résumons-nous, la semaine a été désastreuse - Critique sortie Théâtre Aubervilliers Théâtre de la Commune
Dominique Pinon et Christine Murillo dans Résumons-nous, la semaine a été désastreuse. Crédit : Mario Del Curto

Théâtre de la Commune / d’après Alexandre Vialatte / mes Charles Tordjman

Publié le 28 septembre 2013 - N° 213

Sous la direction du metteur en scène Charles Tordjman, Christine Murillo, Julie Pilod et Dominique Pinon portent à la scène les Chroniques de La Montagne d’Alexandre Vialatte. Entre loufoque et sensible, un regard d’une grande perspicacité sur les choses du monde.

Romancier (Battling le ténébreux, Le Fidèle Berger, Les Fruits du Congo…), traducteur (on lui doit, notamment, la découverte en France de Franz Kafka), Alexandre Vialatte fut également chroniqueur pour de nombreux journaux et magazines. De 1952 jusqu’à sa mort, en 1971, à l’âge de 70 ans, ce fils de militaire auvergnat écrivit chaque semaine pour le quotidien régional La Montagne. A la croisée de l’absurde et du poétique, il a ainsi signé près de 900 chroniques au sein desquelles « pièces de théâtre, proverbes, tics de langage ou particularités régionales sont passés à la moulinette de sa verve caustique et loufoque ». « Alexandre Vialatte parle bien sûr du temps, le perdu et le retrouvé, de la France, de ce dont nous parlons, déclare Charles Tordjman, qui met en scène une sélection de ces chroniques sous le titre Résumons-nous, la semaine a été désastreuse, au Théâtre de la Commune.

Pour rire de nous et du monde avec des pincettes

« De lui qui termine toutes ses chroniques par “Et c’est ainsi qu’Allah est grand, ajoute l’ancien directeur du Théâtre de la Manufacture de Nancy, on essaiera de faire un théâtre qui sera comme une promenade, une flânerie en philosophie, en morale et en humour d’une rare délicatesse. Un demi-siècle observé, un temps perdu ici retrouvé. Nous inventerons à partir de toutes ces choses un théâtre-chronique. Nous rirons de nous et du monde avec des pincettes. » Pour convoquer ce rire singulier et recherché, trois comédiens sont réunis sur le plateau du Centre dramatique national d’Aubervilliers : la grande Christine Murillo, accompagnée de Julie Pilod et Dominique Pinon (l’adaptation est signée Jacques Nichet). Modèles et sources d’inspiration pour l’humoriste Pierre Desproges, les Chroniques de La Montagne (publiées aux éditions Robert Laffont) parlent de tout sauf de politique. Elles décortiquent avec esprit les choses de la vie et du monde, explorent les interstices de la normalité.

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Résumons-nous, la semaine a été désastreuse
du Jeudi 10 octobre 2013 au Jeudi 31 octobre 2013
Théâtre de la Commune
Centre dramatique national d’Aubervilliers, 2 rue Edouard-Poisson, 93300 Aubervilliers.
Du 10 au 31 octobre 2013. Le mardi et le jeudi à 19h30, le mercredi et le vendredi à 20h30, le samedi à 18h, le dimanche à 16h. Durée du spectacle : 1h30. Tél. : 01 48 33 16 16
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre