La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Suite#1 ABC

Suite#1 ABC - Critique sortie Théâtre Paris Centre Pompidou
Le chœur de l’Encyclopédie de la parole CR : Patricia Almeida

Centre Pompidou/ Encyclopédie de la Parole/mes Joris Lacoste

Publié le 28 septembre 2013 - N° 213

Suite des aventures de l’Encyclopédie de la parole, collectif d’artistes collectant, triant, indexant et portant au plateau les formes multiples de l’oralité. Discours, pubs, conversations … traversent donc Suite #1 ABC, où la parole, cette fois-ci, se fait chorale.

Au TnBA, à l’occasion du festival Chahuts qui se consacre chaque année aux arts de la parole, la dernière création de l’Encyclopédie de la Parole trouvait naturellement sa place pour ses premières dates françaises. En effet, l’entreprise de ce collectif d’artistes – dont la figure la plus visible reste celle de Joris Lacoste, le metteur en scène – cache derrière une dénomination quelque peu universitaire un véritable travail artistique consistant à rendre intelligible, audible, visible et spectaculaire les processus à l’œuvre dans cette activité qui nous paraît le plus souvent presque aussi spontanée et naturelle que celle de respirer : parler. Intonation, cadence, adresse, mélodies… tout ce qui constitue donc la matière cachée de la parole est donné à saisir dans toutes ses nuances à travers des conférences, installations, performances et autres activités chorales que le groupe a créées.

Plein de sons et vide de sens

Après un Parlement fort remarqué, dans lequel Emmanuelle Laffon,  seule en scène, faisait scintiller ses qualités de comédienne, sautant d’une voix à l’autre  dans un montage d’une centaine d’extraits télescopés, L’Encyclopédie passe donc à un format choral pour cette pièce qui réunit sur scène onze comédiens et onze invités, amateurs à Bordeaux. L’effet initial est fort réussi pour ce concert d’hommes–instruments mené comme il se doit par un chef d’orchestre, où chacun déroule sa partition avec une précision remarquable, dévidant de plus en plus la parole de son sens, pour la transformer en un matériau musical qui paraît malléable à l’infini. Le projet de l’Encyclopédie s’annonce d’ailleurs, ainsi que le titre l’indique, comme un cycle pouvant être déroulé presque sans limites, dans une sorte de reproduction oulipienne qui fait reprendre de la distance au langage, reconsidérer ce dernier avant tout comme un matériau essentiellement plein de sons et vide de sens. Dans ce spectacle, l’abondance de fragments en langues étrangères souligne d’autant cette étrangeté fondamentale de la parole que son usage au quotidien aurait tendance à lisser. Cependant, à travers quatre mouvements, alternances de parties chorales et de soli, entrecroisement de registres et de genres si différents que leur télescopage est souvent amusant, le « délire jubilatoire » que la compagnie s’assigne comme objectif peine à poindre, faute d’une dramaturgie du sens ou des sens qui structurerait davantage l’intérêt.

Eric Demey

A propos de l'événement

Suite#1 ABC
du Mercredi 16 octobre 2013 au Samedi 23 novembre 2013
Centre Pompidou
19 rue Beaubourg, 75004 Paris
Du 16 au 20 octobre à 20h30. Tél : 01 44 78 12 33. Dans le cadre du Festival d’Automne. Nouveau Théâtre de Montreuil, 10 place Jean-Jaurès, 93100 Montreuil. Du 19 au 23 novembre.  Tél : 01 48 70 48 90.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre