La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Rencontre des jonglages

Rencontre des jonglages - Critique sortie Théâtre La Courneuve Centre Culturel Jean Houdremont
Nathan Israël est L’Homme de boue. Crédit photo : Milan SZYPURA

Centre culturel Jean-Houdremont

Publié le 7 avril 2014 - N° 219

La 7e édition du festival met la jongle dans tous ses états.

Hier assignée à la surenchère virtuose et autres démonstrations tout en nombre, la jongle aujourd’hui s’évade en poésie, fraye avec la danse, raconte des histoires ou vague aux confins du numérique. Elle joue certes toujours des balles, cannes ou massues classiques, mais manie aussi, sans gravité, objets insolites ou matières étranges, voire manipule les sons et les rythmes en mélodies musicales, se déploie en effets graphiques et impressions cinétiques. En témoigne cette Rencontre des jonglages, qui propose petits ou grands formats et réunit quelques-uns des jongleurs les plus créatifs. Dans la rue, sous le chapiteau ou au théâtre, vont ainsi se succéder durant trois jours une vingtaine d’artistes. « L’art des jonglages ne cesse de s’enrichir chaque année de nouvelles créations, de nouveaux artistes qui affirment la créativité de cette discipline, renouvellent le genre et dessinent de nouveaux chemins esthétiques à explorer. » résume Stéphane Bou, directeur artistique du festival et de la Maison des Jonglages.

Panorama de la jeune création

Parmi les découvertes de cette 7e édition, résonnera sans doute le Bruit de couloir de Clément Dazin, qui trame en un parcours intime danse contemporaine, gestuelle infusée de hip-hop, univers plastique et jonglage singulier. Nathan Israël, dans son Homme de boue, révèle la beauté trouble de l’animalité enfouie au revers du conscient. Sébastien Wojdan propose avec Marathon un cirque « spiralique », qui enchaîne des exploits multiples électrisés jusqu’à la transe par la musique. Dans Marée basse, les deux compères de Sacékripa vivent la nostalgie du chapiteau d’antan. En écho, Defracto, avec Flaque, questionne l’écriture spectaculaire du jonglage. Le festival dévoile également un panorama de la jeune création, plusieurs étapes de travail de créations en cours, ainsi qu’une exposition. Pour s’y retrouver, l’indispensable Circonférence jonglée signée Jean-Michel Guy s’impose !

Gwénola David

A propos de l'événement

Rencontre des jonglages
du Vendredi 11 avril 2014 au Dimanche 13 avril 2014
Centre Culturel Jean Houdremont
11 Avenue du Général Leclerc, 93120 La Courneuve, France

Du 11 au 13 avril 2014. Tél. : 01 49 92 60 54.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre