La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Premier amour de Samuel Beckett par Sami Frey

Premier amour de Samuel Beckett par Sami Frey - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre de l’Atelier
Sami Frey dans Premier amour. Crédit : Hélène Bamberger – Opale

de Samuel Beckett / mes Sami Frey

Publié le 24 janvier 2019 - N° 273

L’amour ne se commande pas, dit Beckett dans Premier amour. Le talent non plus ! Tous deux s’offrent et Sami Frey en fait cadeau au public pour trente représentations exceptionnelles à l’Atelier.

Créée il y a dix ans, l’interprétation de Premier amour par Sami Frey a connu alors un retentissant succès. Le comédien reprend aujourd’hui ce texte et ce rôle où l’amour se teinte d’humour noir et se pare d’ironie mordante. Le narrateur, habitué à la solitude des bancs publics, y rencontre un jour une femme chez laquelle il finit par s’installer avec d’autant plus d’inclination à y demeurer que la belle parle peu et lui offre le vivre et le coucher sans troubler ses ruminations solitaires. « J’ai découvert tard dans ma vie à quel point les écrits de Samuel Beckett me touchaient. A quel point la profonde humanité de ses personnages, le rythme de ses phrases, la musicalité de son français, son humour terrible, sa poésie, m’étaient proches sans effort. » dit Sami Frey qui met en scène et interprète avec brio ce « récit d’une pathétique drôlerie, d’une naïveté et d’un égoïsme rafraîchissant ».

Portraits croisés

Mêlant habilement les circonstances du récit, celles de l’existence de son auteur et sa propre avancée en âge, le comédien investit la scène comme seuls le peuvent les grands artistes, images mobiles de l’immobile éternité, autrement dit hors du temps. « En ce moment je pense au Beckett des dernières années de sa vie, logé dans l’annexe d’une maison de retraite médicalisée, « Le tiers-temps » ; il y occupe seul une chambre qui donne sur un petit jardin où il peut sortir prendre l’air. », dit Sami Frey. Le récit, souvent cru, souvent drôle, incisif et d’une sidérante liberté, se déploie à mesure que l’acteur pérégrine en ses méandres, offrant un portrait de l’auteur en jeune homme et, sans doute, un autoportrait en artiste démiurge, créateur du monde par le miracle du verbe. Une reprise à ne pas manquer !

Catherine Robert

A propos de l'événement

Premier amour de Samuel Beckett mes Sami Frey
du Mardi 29 janvier 2019 au Jeudi 28 février 2019
Théâtre de l’Atelier
1, place Charles-Dullin, 75018 Paris.

Du mardi au samedi à 19h ; dimanche à 11h. Tél. : 01 46 06 49 24.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre