La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Agenda

GÉNÉRATION SPEDIDAM / Pierre Bertrand : Fine plume

GÉNÉRATION SPEDIDAM / Pierre Bertrand : Fine plume - Critique sortie Jazz / Musiques Paris PAN PIPER
CR : DR

Spedidam

Publié le 21 février 2017 - N° 252

Depuis quelques années, il se partage entre Paris et Nice, sa ville natale. Dans chacune, il enseigne et il joue, compose et arrange. Musicien complet, le saxophoniste Pierre Bertrand met à profit tous ses talents.

A Paris, où ses compétences d’arrangeur lui ont ouvert les portes des studios, Pierre Bertrand vient de collaborer à la B.O. du film Django, d’Etienne Comar, consacré au génial guitariste, depuis peu en salle. Pour un concert à la Philharmonie, c’est le chanteur Hugh Coltman qui a dernièrement fait appel à ses talents pour revisiter le Great American Songbook aux couleurs d’un brass band New Orleans ! A Nice, il est heureux de raconter qu’il a joué récemment trois soirs de suite à guichets fermés avec le Nice Jazz Orchestra, big band avec lequel il garde sa plume active entre création et répertoire, dans la continuité du Paris Jazz Big Band (PJBB) qu’il codirigeait avec le trompettiste Nicolas Folmer au début des années 2000.

Boîte noire

Pour l’heure, le grand projet de Pierre Bertrand reste toutefois son groupe Caja Negra, né de la rencontre de deux cercles d’amis musiciens : des jazzmen avec qui il jouait depuis longtemps, et des spécialistes issus de la scène flamenco. Dans cette musique, Pierre Bertrand a découvert une autre tradition, qui l’a obligé à repenser ses habitudes, notamment pour intégrer les carrures rythmiques qui sont propres au genre. Il s’en est servi pour composer le répertoire de « Joy », son nouvel album, qu’il a entrepris de décliner sur scène au Pan Piper avec différentes instrumentations. Après un quatuor à cordes, il s’apprête à ajouter à son groupe un mini big band. L’aventure avait commencé par un disque. « On a trouvé un son », explique le saxophoniste. Un son au carrefour des cultures, comme le nom du groupe le laisse entendre : « caja negra, comme la boîte noire d’un avion qui enregistre tout ce qui se passe et lorsqu’on l’ouvre, retrace tout un voyage. » Embarquement immédiat !

Vincent Bessières

A propos de l'événement

Pierre Bertrand : Fine plume
du Lundi 27 mars 2017 au Lundi 27 mars 2017
PAN PIPER
2-4 Impasse Lamier, 75011 Paris, France

Dernier album paru : Joy, Cristal Records.


Prochain concert : Pan Piper, 2-4, impasse Lamier, 75011. Le lundi 27 mars, 20h30. Tel. 01 40 09 41 30.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques