La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Gros Plan

Philippe Mouratoglou

Philippe Mouratoglou - Critique sortie Classique / Opéra Paris Athénée Théâtre Louis-Jouvet
Le guitariste Philippe Mouratoglou © DR

GUITARE SOLO / ATHENEE

Publié le 15 mars 2015 - N° 230

« Exercices d’évasion », tel est le titre des récitals en solo de ce guitariste classieux : un road-trip captivant dans le monde de la six-cordes acoustique, de ses propres magnifiques compositions et improvisations à Benjamin Britten ou Leo Brouwer.

Philippe Mouratoglou, c’est le type même de musicien qu’il est difficile de situer dans l’arc-en-ciel des styles – et on ne va pas s’en plaindre. Il a commencé la guitare par amour du rock, suivi un cursus de musique classique, fait un disque dédié au bluesman Robert Johnson (le très beau « Steady Rollin’ Man » en 2012), formé un duo avec la soprano Ariane Wohlhuter, dialogué avec la guitare flamenco de Pedro Soler et fondé un label à la couleur très jazz (Vision Fugitive où l’on retrouve notamment les pianistes Bill Carrothers, Stephan Oliva ou Marc Copland). C’est d’ailleurs cette maison de disques délicieusement artisanale qui symbolise sa démarche à 360 degrés.

Label classe

Co-créé avec le clarinettiste Jean-Marc Foltz et le graphiste Philippe Ghielmetti, Vision Fugitive porte un soin tout particulier aux pochettes de ses sorties, toutes réalisées par l’illustrateur Emmanuel Guibert. C’est sur ce label classe que Philippe Mouratoglou publie depuis 2012 ses projets divers et variés, à commencer par ses « Exercices d’évasion » : dix pièces solo impressionnantes de maîtrise et d’éclectisme où l’on passe d’un compositeur du XVIe italien (Francesco Da Milano) au Brésil contemporain d’Egberto Gismonti, d’un standard de jazz de Jimmy Rowles (The Peacocks) à une pièce du compositeur japonais Toru Takemitsu. Pendant deux soirs, ce sont ces échappées solitaires que Philippe Mouratoglou présentera à l’Athénée. Deux récitals forcément uniques puisque le guitariste est aussi un féru d’improvisation. Au programme de ces deux soirées exceptionnelles : Leo Brouwer (Sonata), Francesco da Milano (Ricercare V), Philippe Mouratoglou (East; Mirage), Jimmy Rowles (The Peacocks, arrangement pour guitare de Philippe Mouratoglou), Arthur Kampela (Percussion study n°1) et Benjamin Britten (Nocturnal after John Dowland, Op.70).

M. Durand

A propos de l'événement

Philippe Mouratoglou
du Vendredi 20 mars 2015 au Samedi 21 mars 2015
Athénée Théâtre Louis-Jouvet
7 Rue Boudreau, 75009 Paris, France

20h. Tél : 01 53 05 19 19. Places : 25€.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra