La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

Orphée et Eurydice

Orphée et Eurydice - Critique sortie Danse
Crédit : Maarten Vanden Abeele / Opéra national de Paris Légende : Les pleureuses, aux pieds d’Eurydice défunte.

Publié le 10 février 2012 - N° 195

Pina Bausch donne une vision déchirante des amants à jamais désunis. L’Opéra national de Paris reprend cette pièce majeure.

D’un regard impatient volé par amour au destin, Orphée trahit son serment et soudain précipite son Eurydice dans les ténèbres effrayantes du royaume des morts qui l’engloutissent à jamais… Du mythe hérité de Virgile, mêlé à la sobre musique de Gluck écrite en 1762, Pina Bausch exhale la passion déchirante des amants désunis, le désespoir du deuil qui glace la vie jusqu’en ses plus frêles désirs. Créé à Wuppertal en 1975 et entré au répertoire du Ballet de l’Opéra en 2005, cet opéra dansé entrelace la douceur et la souffrance, l’émotion pure et la fragilité de la condition humaine en un dénouement tragique. Corps douloureux des pleureuses emportés dans l’élan funèbre du chagrin, violence des Furies, gestes libres des âmes du jardin des bienheureux, silhouettes éperdues d’Orphée et d’Eurydice qui errent en solitaires en proie à la quête éperdue de l’autre… déclinent les thèmes fondamentaux de l’œuvre de la chorégraphe allemande disparue en 2010 et, par-delà le pessimisme, disent la foi en la force de l’amour.
 
Gw. D.


Orphée et Eurydice, musique de Gluck, chorégraphie de Pina Bausch. Du 4 au 16 février 2012, en alternance, soirée à 19h30 et matinée à 14h30. Opéra national de Paris, Palais Garnier, Place de l’Opéra, 75009 Paris. Tél. : 08 92 89 90 90 (0,34€ la minute) et www.operadeparis.fr.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse