La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Agenda

Orchestre du Festival de Budapest

A bientôt 70 ans, le pianiste de Pittsburgh est entré dans le petit club des grands maîtres.

Publié le 10 juin 2007

Rejoints par le virtuose François Leleux pour le Concerto pour hautbois de Strauss, l’orchestre et son chef Ivan Fischer interprètent Strauss et Bruckner.

Par le passé, délaissant quelque peu Bartók, Ivan Fischer a donné des interprétations saisissantes des symphonies de Mahler. Il se penche aujourd’hui sur la Septième Symphonie de Bruckner, œuvre majeure portée par un élan quasi religieux, célébrant le culte de Wagner (en particulier dans l’Adagio, poignante ode funèbre au maître disparu). En première partie, le chef hongrois interprète deux œuvres relativement peu jouées de Richard Strauss, qui y affirme son néoclassicisme. La suite de valses du Chevalier à la rose, cinquième opéra du compositeur, se veut une évocation de la Vienne aristocratique traditionnelle. Le très virtuose Concerto pour hautbois, interprété ici par François Leleux, appartient à la dernière période du compositeur et se place délibérément sous l’invocation de Mozart.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra