La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Entretien / Jan Martens

Ode to the attempt

Ode to the attempt - Critique sortie Avignon / 2018 Avignon Festival d’Avignon. CDCN Les Hivernales
Crédit : Studio Rios Zertuche Jan Martens pour la première fois au Festival d’Avignon.

CDCN Les Hivernales / chor. Jan Martens

Le Festival d’Avignon invite Jan Martens dans une pièce créée en 2014, et réécrite en 2018. Un solo en forme de portrait.

Que signifie ce retour à la forme du solo ?

Jan Martens : Une des ambitions de mon travail est de réduire la distance entre le public et les artistes. Une des façons de le faire a été de créer Ode to the attempt en parlant de mon métier : c’est une forme très transparente, le public et moi-même sommes vraiment ensemble dans l’espace, dans un contact direct. C’était important de revenir à moi parce que j’aime le contact avec le public, et j’aime danser. J’aime chorégraphier, et aussi être performeur. Et la seule façon d’être performeur, c’était de créer un solo, car je trouve trop difficile de m’inclure dans une pièce de groupe. M’occuper de ma propre performance ne me laisserait pas complètement disponible pour mes danseurs.

« J’aime le contact avec le public, et j’aime danser. »

On dit de cette pièce qu’elle est un autoportrait. N’y a-t-il pas une part de fiction ?

J. M. : Non, je ne pense pas. Tout est vrai : on y trouve la musique et l’humour que j’aime, je bouge et danse comme j’aime danser et bouger, et je partage des choses de ma vie privée. Je montre un peu qui je suis. Parfois, c’est positif, parfois c’est narcissique. Et en même temps, j’aime amuser les spectateurs, et ce souhait de plaire est aussi quelque chose qui vient de moi.

Ceci autorise-t-il des moments d’improvisation ? 

J. M. : Oui, mais l’improvisation est plutôt visible dans le timing des choses, parfois les pauses ou quelques tentatives sont plus longues que les autres. C’est surtout le fait que je règle tout moi-même, avec la lumière et le son, qui me donne cette liberté. La pièce a évolué depuis 2014. Certaines tentatives n’étaient pas là au début, d’autres demeurent les mêmes, mais pas les moyens de les résoudre.

 

Propos recueillis par Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Ode to the attempt
du Samedi 21 juillet 2018 au Mardi 24 juillet 2018
Festival d’Avignon. CDCN Les Hivernales
18 rue Guillaume Puy, Avignon

Le 21 et le 23 juillet 2018 à 18h30, le 22 et le 24 à 15h et 18h30. Tél. : 04 90 14 14 14.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes