La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Nous pour un moment d’Arne Lygre, mis en scène par Stéphane Braunschweig

Nous pour un moment d’Arne Lygre, mis en scène par Stéphane Braunschweig - Critique sortie Théâtre Paris Odéon - Les Ateliers Berthier
Glenn Marausse, Virginie Colemyn et Chloé Réjon dans Nous pour un moment. Crédit : Elizabeth Carecchio

d’Arne Lygre / mes Stéphane Braunschweig

Publié le 26 novembre 2019 - N° 282

Le directeur du Théâtre national de l’Odéon crée Nous pour un moment, d’Arne Lygre, sur la scène des Ateliers Berthier. Entre beauté formelle et intensité dramatique, une fugue existentielle sur les palpitations et les déséquilibres de l’humain.

Fidèle de l’œuvre d’Arne Lygre, qu’il investit aujourd’hui pour la quatrième fois (après Je disparais et Jours souterrains en 2011, Rien de moi en 2014), le metteur en scène et scénographe Stéphane Braunschweig présente une création très aboutie de Nous pour un moment (texte publié chez L’Arche Editeur). Une création qui impressionne visuellement et dramaturgiquement. Transformé en plan d’eau, le plateau des Ateliers Berthier voit la vingtaine de protagonistes de la pièce, jambes immergées jusqu’aux chevilles, évoluer au sein d’un bassin. Ces femmes et ces hommes sont par moments cantonnés à l’avant-scène, dans un espace en angle délimité par deux murs. Sur ces hauts murs, apparaissent les substantifs qui leur servent de noms : une personne, un ou une ami-e, une connaissance, un ou une inconnu-e, un ou une ennemi-e. A d’autres moments, le plateau s’ouvre, laissant envisager l’intégralité du bassin. Clairs-obscurs à l’abstraction saisissante, effets d’ondes et de miroitements : d’un dépouillement radical, la scénographie de Stéphane Braunschweig offre un écrin magnifique aux mots et aux situations de cette fugue sur les vicissitudes de l’existence.

La difficulté d’être au monde

Mais cet éclat esthétique ne serait que peu de chose sans la densité humaine à laquelle donnent corps, tout au long de la représentation, Anne Cantineau, Virginie Colemyn, Cécile Coustillac, Glenn Marausse, Pierric Plathier, Chloé Réjon et Jean-Philippe Vidal. Les sept comédiennes et comédiens voyagent avec beaucoup d’aisance d’un rôle à un autre. Ils confèrent chair et à-propos à l’écriture d’Arne Lygre. Cette écriture profonde mais économe, qui entremêle styles direct et indirect, qui fait se succéder dans des mouvements acérés des bribes d’existences, pourrait à la lecture sembler formaliste. La grande réussite de Stéphane Braunschweig est de chasser cette impression pour créer non seulement de la fluidité, mais de la vérité. Vérité d’êtres qui se rencontrent, se parlent, se découvrent, éclairent les circonstances de leurs rapprochements comme de leur inaptitude fondamentale à nouer des relations durables. Vérité de femmes et d’hommes qui font un pas de côté pour dire qui ils sont, pour révéler les choses qui stimulent ou écrasent leur vie. Exposant ainsi les perspectives de leurs incertitudes et de leurs tourments, toutes et tous nous font ressentir, avec force, les chemins escarpés de leur difficulté d’être au monde.

 

Manuel Piolat Soleymat

 

A propos de l'événement

Nous pour un moment
du Vendredi 15 novembre 2019 au Samedi 14 décembre 2019
Odéon - Les Ateliers Berthier
1 rue André-Suarès, 75017 Paris.

Du mardi au samedi à 20h, le dimanche à 15h. Durée de la représentation 1h35. Tél. : 01 44 85 40 40. www.theatre-odeon.eu.


 


Egalement du 22 au 30 janvier 2020, Théâtre national de Strasbourg.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre