La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Entretien / Jacques Kraemer

Nadejda

Nadejda - Critique sortie Avignon / 2016 Avignon Avignon Off. Salle Roquille
Crédit photo : DR Légende : Le metteur en scène Jacques Kraemer.

Salle Roquille / D’après Nadejda et Ossip Mandelstam / mes Jacques Kraemer

Publié le 26 juin 2016 - N° 245

Aline Karnauch et Jacques Kraemer rendent hommage au poète russe Ossip Mandelstam et à son épouse, Nadejda.

Qu’est-ce qui vous a mis sur la voie de l’œuvre et de l’existence d’Ossip Mandelstam ?

Jacques Kraemer : Je ne le connaissais guère que de nom avant de présenter à Metz, il y a quelques années, avec Aline Karnauch, un parcours dans la vie et l’œuvre de ce poète mort au Goulag en 1938. Depuis lors, il ne m’a plus quitté. Et j’ai découvert le livre majeur de sa femme, Nadejda Mandelstam, intitulé Contre tout espoir.

Qu’aimez-vous particulièrement chez ce poète ?

J. K.: J’aime la fragilité d’Ossip Mandelstam, sa fantaisie, son insolence, son incohérence même. Et ses fulgurances poétiques qui en font un poète véritablement inspiré. Mandelstam n’écrit pas, il travaille « à la voix ». C’est Nadejda qui recueillait les mots qui lui venaient aux lèvres.

« J’aime la fragilité d’Ossip Mandelstam, sa fantaisie, son insolence, son incohérence même. »

Que souhaitez-vous faire entendre et connaître de ce couple à travers Nadejda ?

J. K.: Une leçon de lucidité, de courage et de ténacité, qui reste d’actualité. Ce couple a fait coup double : lui, une œuvre poétique manifestement géniale ; elle, un livre qui éclaire ce que fut la vie du peuple russe à l’ère soviétique, ainsi que la condition des artistes et des poètes.

Quelle forme prend le duo que vous incarnez, sur scène, avec Aline Karnauch ?

J. K.: Le spectacle est construit à partir d’extraits de Contre tout espoir et de textes d’Ossip Mandelstam. Aline Karnauch fait revivre Nadejda qui, elle-même, fait revivre Ossip. C’est grâce à Nadejda, qui apprit par cœur les poèmes de son mari, que son œuvre ne fut pas définitivement éradiquée par les Staliniens. Cette histoire est unique. On verra ainsi Nadejda rassembler, dire et commenter des poèmes d’Ossip, puis revivre les moments tragiques de son arrestation, en 1934… Et le poète assassiné réapparaîtra…

 

Entretien réalisé par Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Nadejda
du Samedi 9 juillet 2016 au Samedi 23 juillet 2016
Avignon Off. Salle Roquille
3 Rue Roquille, 84000 Avignon, France

à 11h. Tél. : 04 90 16 09 27 ou  06 77 82 80 75.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes