La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Propos recueillis / Marc Jolivet

Distributeur d’oubli

Distributeur d’oubli - Critique sortie Avignon / 2016 Avignon Avignon Off. Théâtre du Chien Qui Fume
Crédit photo : DR Légende : Marc Jolivet.

Propos recueillis / Marc Jolivet
Théâtre du Chien Qui Fume / texte et mes Marc Jolivet

Publié le 26 juin 2016 - N° 245

Voilà plus de 45 ans que Marc Jolivet promène son humour rêveur, absurde et engagé. Pour cet Avignon Off 2016, le comédien donne rendez-vous à son public au Théâtre du Chien Qui Fume. Au programme : références à Victor Hugo et dressage de drone… 

« Je crois que je suis un mélange de rêveur et de clown. Ce sont les deux dimensions qui se cachent derrière le terme d’Utopitre, que j’ai souvent utilisé pour me définir… J’ai beaucoup de mal à en dire plus sur mon univers. Car en définitive, je me suis toujours contenté d’être moi-même. On dit souvent que mon humour est indéfinissable. Je trouve cela assez juste car, en fait, je n’ai pas de complexe : je peux aussi bien pratiquer le premier degré que le cent vingt-cinquième… Comme je n’ai jamais voulu être une star, que je n’ai jamais eu besoin de plaire à tout le monde, j’ai passé ma vie à essayer des choses nouvelles qui me faisaient envie, qui me semblaient inattendues. Tout cela me laisse aujourd’hui l’étonnement d’un enfant émerveillé que ses bêtises aient pu amuser autant de gens… Mais au-delà de cette liberté, j’ai toujours considéré que le citoyen que j’étais devait se mettre en avant et dire en quoi il croyait.

Un Utopitre citoyen

J’ai en effet toujours trouvé important de dire sur scène ce que je pensais, pour qui je votais, quelles étaient mes convictions, le fait que je sois un amoureux de la planète, par exemple… Pour élaborer ce nouveau spectacle, je me suis inspiré d’une citation de Victor Hugo : “Faire rire c’est faire oublier. Quel bienfaiteur sur la terre qu’un distributeur d’oubli”. C’est un peu ce que je suis, en somme : un distributeur d’oubli. L’idée qu’un clown comme moi puisse avoir la prétention de dire que Victor Hugo, sans le savoir, a écrit cela pour lui, m’amuse beaucoup… Je vais essayer, une fois de plus, d’embarquer dans mon univers les gens qui vont venir me voir, de les faire rêver avec moi, de les faire s’envoler. On passera ensemble de Victor Hugo à un dressage de drone sur scène ! Jouer pour le public d’Avignon est toujours quelque chose de spécial. Car les spectateurs de ce festival aiment encore plus le théâtre que les autres. Les retrouver chaque soir est un rendez-vous particulièrement joyeux. »

 

Propos recueillis par Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Distributeur d'oubli
du Mercredi 6 juillet 2016 au Mercredi 27 juillet 2016
Avignon Off. Théâtre du Chien Qui Fume
75 Rue des Teinturiers, 84000 Avignon, France

à 19h15. Relâche les 12 et 20 juillet. Tél. : 04 90 85 25 87.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes