La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Entretien

Les Théâtrales Charles Dullin 2014

Les Théâtrales Charles Dullin 2014 - Critique sortie Théâtre Orly Les Théâtrales Charles Dullin
Guillaume Hasson, directeur artistique des Théâtrales Charles Dullin. Crédit : DR

Val-de-Marne / Festival de création contemporaine

Publié le 28 octobre 2014 - N° 225

31 spectacles, dans 21 villes du Val-de-Marne : l’édition 2014 des Théâtrales Charles Dullin ouvre ses portes le 7 novembre prochain. Guillaume Hasson revient sur ce rendez-vous biennal de la création théâtrale contemporaine.

Quel est le cœur de l’identité artistique des Théâtrales ?

Guillaume Hasson : La programmation des Théâtrales est essentiellement vouée à la promotion d’œuvres nouvelles, inédites à la scène, dont la production est souvent très récente. Ceci ne relève pas d’une règle arbitraire pour asseoir une identité qui ne se fonderait que sur le « faire absolument moderne ». C’est avant tout la conséquence d’une volonté commune de promouvoir un théâtre qui se débat avec le présent parce qu’il est profondément immergé dans le vivant : le vivant des gens en prise directe avec la réalité du monde, le vivant des artistes face à leur intériorité, le vivant des processus artistiques et des relations que ces cheminements modifient, notamment celle, essentielle, qui lie les metteurs en scène et les auteurs.

Que cherchez-vous à dire sur notre époque à travers vos choix de programmation ?

G. H. : Ce n’est pas quelque chose à dire que je cherche, mais plutôt quelque chose à écouter. Cela, par le biais de voix singulières, qui témoignent de la société d’aujourd’hui autrement que par ce que nous en dit un monde politique esclave des mécanismes comptables. Des voix qui racontent des voyages encore possibles à travers des chemins de traverse et des paysages trop vite jugés perdus ou inaccessibles. Je souhaite faire entendre une parole qui s’extraie du verbiage ambiant, qui s’oppose franchement à cette simplification de l’être humain à laquelle travaille, notamment, une certaine télévision. L’être humain est plus que jamais l’objet de bien des mépris. A nous, sans doute, d’aider à la prise de conscience que ces mépris sont bien des méprises, et de donner la force de les imposer comme telles.

« C’est sans doute l’accent mis sur la jeunesse qui différencie cette édition des précédentes. »

Quels seront les moments phares de cette édition 2014 ?

G. H. : Il est difficile de souligner telle œuvre, plutôt qu’une autre. Il serait plus opportun de parler de ce qui traverse, dans ces thématiques, cette édition 2014. Indéniablement, cet état du monde comprimé entre de lourds nuages dont les formes sournoises rappellent les monstres du passé : le refus de l’autre, la dérive identitaire, la tentation nationaliste. Et son corollaire, la violence générée, particulièrement au sein de la famille, par une société incapable d’ouvrir des horizons humains. Mais c’est sans doute l’accent mis sur la jeunesse qui différencie cette édition des précédentes. On y verra des jeunes gens parler de la trahison idéologique opérée par la génération qui les précède et qui les jette dans une errance aveugle quasi œdipienne.

Comment souhaitez-vous faire évoluer ce festival dans les années à venir ?

G. H. : Les Théâtrales travaillent à faire naître une Maison des Colporteurs au sein de laquelle les membres de ce réseau de spectateurs affilié à notre festival pourront approfondir leurs pratiques culturelles, organiser leurs colloques, questionner le travail des artistes. C’est sur ce socle, sur la présence active des créateurs et sur notre capacité à épouser l’évolution des lieux partenaires que se bâtira l’avenir.

Entretien réalisé par Manuel Piolat Soleymat

 

A propos de l'événement

Les Théâtrales Charles Dullin 2014
du Vendredi 7 novembre 2014 au Dimanche 14 décembre 2014
Les Théâtrales Charles Dullin
2 Rue Pasteur, 94310 Orly, France

Horaires et programme complet sur www.lestheatrales.com. Tél. : 01 48 84 40 53.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre