La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Entretien

Les Ritals de François Cavanna, mis en scène par Mario Putzulu

Les Ritals de François Cavanna, mis en scène par Mario Putzulu - Critique sortie Avignon / 2019 Avignon Avignon Off. Théâtre du Chêne Noir
CR : DR Mario Putzulu

Théâtre du Chêne noir / texte de François Cavanna / Mes Mario Putzulu
Entretien
Mario Putzulu

Publié le 23 juin 2019 - N° 278

Mario Putzulu met en scène son frère Bruno. Une histoire de famille, d’enfants d’immigrés italiens, parcourue à travers le fameux roman de François Cavanna, Les Ritals.

D’où est venue cette idée de porter Les Ritals à la scène ?

Mario Putzulu : Nous discutons beaucoup avec Bruno. Ce qui a été décisif ici, c’est la description que Cavanna fait de son père, figure centrale du récit. Car cette description coïncide avec celle de notre père, même s’ils n’étaient pas de la même génération. Notre père est mort en 2015. Alors ce spectacle est né d’une motivation égoïste, celle de le ramener un peu à la vie.

En quoi se ressemblent-ils ?

M.P. : Le père de Cavanna est arrivé en France après la Première Guerre mondiale. Le nôtre après la Seconde. Ils étaient tous deux des réfugiés économiques. Et ce sont tous deux « des gens de peu » comme les appelle le philosophe Pierre Sansot. Non pas des prolétaires, mais des gens modestes, des petites gens. Le regard tendre que pose Cavanna sur ce milieu populaire nous a beaucoup émus.

« Le regard tendre que pose Cavanna sur ce milieu populaire nous a beaucoup émus. »

Comment avez-vous procédé à l’adaptation ?

M.P. : Les Ritals est un texte narratif assez long avec des éléments qui n’ont pas forcément de relation organique entre eux. Nous avons donc sélectionné des passages et aménagé des transitions, en transposant les dialogues au style direct. Dans Les Ritals, Cavanna raconte sa vie entre six et seize ans. On y croise de nombreux personnages de son village, l’épicier, la boulangère, la patronne du bordel, les amis du père. Bruno les interprète tous. Il n’a pas été difficile pour nous de les imaginer, nous nous sommes rappelés les figures de notre propre enfance. Sur scène, il y a un accordéoniste, personnage consubstantiel à l’époque relatée par Cavanna. On le voit comme un élément très français alors qu’il était autant issu de la tradition auvergnate que de l’apport des italiens. Les Ritals évoque à travers une langue très orale la gouaille de Cavanna, de ces milieux populaires. Bruno et moi avons fait des études et ne sommes à l’aise ni dans les milieux bourgeois ni dans les milieux populaires que nous avons quittés. C’est aussi ce récit qu’opère Les Ritals. Au début, nous avions peur que cela paraisse trop personnel. Mais les premières représentations nous ont montré le contraire !

 

Propos recueillis par Eric Demey

A propos de l'événement

Les Ritals de François Cavanna, mis en scène par Mario Putzulu
du Vendredi 5 juillet 2019 au Dimanche 28 juillet 2019
Avignon Off. Théâtre du Chêne Noir
8 rue Ste Catherine

à 19h15. Relâche le lundi. Tel. : 04 90 86 74 47.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes