La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Propos recueillis Bernardo Montet

Les Oiseaux

Les Oiseaux - Critique sortie Danse Noisiel La Ferme du Buisson
Crédit : Myriam Richard Légende : Bernardo Montet signe les chorégraphies des Oiseaux, mise en scène de Madeleine Louarn.

Ferme du Buisson
Chorégraphie Bernardo Montet / mise en scène Madeleine Louarn

Bernardo Montet chorégraphie Les Oiseaux d’Aristophane avec des comédiens handicapés mis en scène par Madeleine Louarn.

« Cette création est très liée à l’implantation de ma compagnie après l’aventure du CCN de Tours. A Morlaix en Bretagne, une ancienne manufacture de tabac est réhabilité en lieu culturel, avec un cinéma art et essai, une scène de musiques actuelles, et des espaces pour le théâtre et la danse. J’y suis associé avec Madeleine Louarn, metteur en scène du Théâtre de l’Entresort. C’est un bonheur, car il se trouve que c’est la première compagnie que j’avais programmée avec Catherine Diverrès quand nous étions au CCNRB à Rennes ! Nous sommes en partage de lieu et de pensée, sur la question du corps en présence et du vivant sur un plateau. Les Oiseaux d’Aristophane est une pièce qui a été adaptée pour les comédiens handicapés de l’atelier Catalyse avec lesquels Madeleine travaille depuis de nombreuses années. Au départ, nous étions dans un désir de mélanger des danseurs avec les acteurs de Catalyse. Mais en les regardant travailler, très vite je me suis dit que les handicapés, cela allait être nous… Ils possèdent une telle qualité de présence, une telle force… Le fait de ne pas pouvoir projeter fait qu’ils sont dans le présent et cela donne une densité, un engagement sur le plateau.

Sentiments exacerbés

Comme c’est une comédie, Madeleine avait le désir que cela chante, que cela danse. Je me suis dit qu’on ne pouvait pas composer avec eux autrement qu’en partant de ce qu’ils sont. Quelle danse peut apparaître, même si elle n’est pas écrite ? Il ne s’agit pas d’illustrations, mais de moments plus « off », de moments condensés de ce qui a pu se passer avant, de ce qui se passera après, et qui se traduisent par la danse. Ce sont des flashs qui s’inscrivent dans une narration sur la question des dieux, des hommes, des oiseaux. La danse va venir ponctuer, souligner tout ce qui ne peut pas être dit par les mots. J’ai remis en question ma manière de transmettre mon désir afin qu’il croise les leurs. J’ai travaillé avec des acteurs qu’il faut convaincre, dont il faut mobiliser et faire durer le désir et dont les sentiments sont exacerbés. Tout est à fleur de peau. Il faut des mois avant de pouvoir se toucher. Les choses sont plus étirées, plus extrêmes. Paradoxalement ils sont tout le temps enthousiastes, rien n’est impossible avec eux. Ces moments de danse se situent entre la légèreté et la fugacité, et en même temps dans la profondeur. Madeleine a été très entourée dans ce projet : c’est une pièce extrêmement riche de croisements et je trouve que ce travail d’équipe est très respectueux de ceux qui sont en jeu. »

Propos recueillis par Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Les Oiseaux
du Jeudi 22 novembre 2012 au Dimanche 25 novembre 2012
La Ferme du Buisson
allée de la ferme, 771876 Noisiel
Les 22 et 23 novembre 2012 à 20h45, le 24 à 18h30, et le 25 novembre à 17h. Tél : 01 64 62 77 77.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse