La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

Les Etés de la Danse

Les Etés de la Danse - Critique sortie Danse
« My Name », album au nom prosaïque dont Mélanie Pain assume la trivialité d'un battement de cil.

Publié le 10 juin 2007

Trois semaines de résidence à Paris pour le Ballet National de Cuba ! Alors que la manifestation avait atteint sa vitesse de croisière, voilà qu’un nouveau lieu majestueux s’ouvre aux prestigieuses compagnies invitées.

Jadis au cœur du quartier du Marais, l’événement accueille cette année le Ballet National de Cuba sous le fastueux Grand Palais. La troupe, emmenée par Alicia Alonso est à l’image de la ballerine : elle est l’excellence vue par le prisme de la tradition, ponctuée de petites touches de modernité qui en font tout le piment. Mais aujourd’hui, le risque n’est pas au programme avec cette proposition de deux ballets du répertoire, ultra classiques et ultra dansés. Cela fait presque dix ans que le Ballet n’est pas venu à Paris. Sa Giselle et son Don Quichotte, chorégraphiés par Alicia Alonso d’après les œuvres de Coralli et Perrot pour l’un, et Marius Petipa pour l’autre raviront bien sûr les amateurs de tutus.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse