La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Entretien Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre

Les deux frères et les lions

Les deux frères et les lions - Critique sortie Avignon / 2015 Avignon Théâtre des Halles
© Ingrid Mareski

Entretien / Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre / Théâtre des Halles / d’Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre / mes Vincent Debost et Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre

Publié le 26 juin 2015 - N° 234

Aux côtés de Lisa Pajon et Christian Nouaux, Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre présente Les deux frères et les lions : le récit de vie de deux jumeaux qui, après une enfance pauvre, ont bâti l’une des plus grandes fortunes de Grande-Bretagne. 

Quand avez-vous commencé à écrire ?

Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre : Lorsque je suis entré au Conservatoire national de Paris, ce qui correspond au moment où mon père, qui écrivait des romans, est mort. Il y a sans doute un lien. Je crois aussi que le regard que Dominique Valadié – mon professeur à l’époque – portait sur les textes, a compté. Il y a eu, aussi, l’envie de réunir mes camarades dont les personnalités d’acteur m’inspiraient.

Comment pourriez-vous caractériser votre univers d’écriture ?

H. T. C-T. : C’est une écriture pour l’acteur. La question du rythme, du point et des virgules, des silences alimente ma recherche de la phrase qui sonne juste. Je tiens aussi à raconter des histoires, souvent complexes, mais qui touchent le plus grand nombre. Je pense enfin que ma double origine – franco-tunisienne – oriente mes réflexions sur les notions d’identité, d’héritage, de transmission, ainsi que sur l’histoire.

« Les deux frères et les lions repose sur l’alternance entre un théâtre récit et un théâtre d’incarnation. »

De quoi traite Les Deux frères et les lions ?

H. T. C-T. : C’est un conte tiré d’une histoire vraie. Celle de deux frères jumeaux anglais, issus d’un milieu pauvre, qui sont devenus à la fin du XXème siècle l’une des plus grosses fortunes britanniques. La pièce raconte comment ces frères – qui ont été victimes d’humiliations en raison de leurs origines –  se déshumanisent peu à peu et se transforment en monstres. Le capitalisme, dont ils racontent les différentes mutations au cours du XXème siècle, devient l’arme de leur vengeance.

Sur quoi repose votre spectacle ?

H. T. C-T. : Sur l’alternance entre un théâtre récit et un théâtre d’incarnation. Parallèlement à leurs souvenirs, les deux frères rejouent les séquences clés de leur parcours. A l’image de personnes qui nous raconteraient une histoire intime, personnelle, et qui se mettraient peu à peu à la revivre sous nos yeux.

 

Entretien réalisé par Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Les deux frères et les lions
du Samedi 4 juillet 2015 au Dimanche 26 juillet 2015
Théâtre des Halles
Rue du Roi René, 84000 Avignon, France

Avignon Off


à 17h. Tél. : 04 32 76 24 51.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes