La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Gros Plan

Le Palazzetto Bru Zane présente Yes, une opérette de Maurice Yvain et Albert Willemetz

Le Palazzetto Bru Zane présente Yes, une opérette de Maurice Yvain et Albert Willemetz - Critique sortie Classique / Opéra Paris Athénée Théâtre Louis-Jouvet
DR La jeune Clarisse Dalles reprend le rôle de Totte dans Yes, opérette de Maurice Yvain, à l’Athénée.

OPÉRETTE / ATHÉNÉE

Publié le 30 octobre 2019 - N° 281

Avec Yes !, opérette de Maurice Yvain, le Palazzetto Bru Zane poursuit l’exploration du très riche répertoire léger, qui du 19e au 20e siècle constitue au revers des grands formats de Gounod, Saint-Saëns ou Massenet l’autre face, tout aussi précieuse, de la création lyrique française : une tradition qui, avant Yvain, s’est incarnée dans les ouvrages d’Offenbach, Messager ou Reynaldo Hahn. Yes ! orchestre une plongée dans les Années Folles avec ses accents jazz, où le rire, ravageur, n’efface pas l’émotion.

La troupe des Brigands porte la pétillante opérette de Maurice Yvain et Albert Willemetz sur le plateau de l’Athénée, avec Bogdan Hatisi (Les Chiens de Navarre) et Vladislav Galard à la mise en scène. Plaisirs d’années folles pour les fêtes.

L’opérette a ses défenseurs, érudits et passionnés. C’est heureux car ce genre a priori désuet a souvent été le creuset d’une certaine invention et d’un métissage musical. Datée, l’opérette ? Bien sûr puisque, forme populaire du théâtre lyrique, elle a toujours été le reflet de son temps ; ce qui est vrai pour Offenbach ou Hervé l’est aussi pour la production foisonnante de l’entre-deux-guerres. Parmi les maîtres du genre de l’époque, Maurice Yvain (1891-1965), avec son compère Albert Willemetz pour les paroles, explore les ressources rythmiques de la comédie musicale et d’une orchestration qui emprunte aux danses jazz.

Vivacité et drôlerie

Les Brigands avaient monté à l’Athénée, il y a quinze ans, Ta Bouche du même duo Yvain-Willemetz. Ils reprennent cette fois Yes, vaudeville transmanche dont le rôle principal, celui de Totte, qui convole à Londres avec le fils d’un riche industriel, était tenu, lors de la création en 1928, par Renée Devillers (à l’affiche également, Arletty dans un rôle secondaire). On avait pu apprécier la drôlerie et la vivacité de l’œuvre (dans sa version originale pour deux pianos), mise en scène en 2015 par Christophe Mirambeau avec la compagnie Les Frivolités parisiennes. Les Brigands réintègrent ici les sonorités jazz de l’orchestration (deux pianos, contrebasse, vibraphone et percussions). La mise en scène est confiée à un duo turbulent : Bogdan Hatisi (Les Chiens de Navarre) et Vladislav Galard.

 

Jean-Guillaume Lebrun

A propos de l'événement

Les Brigands dans Yes, une opérette de Maurice Yvain et Albert Willemetz
du Jeudi 19 décembre 2019 au Jeudi 16 janvier 2020
Athénée Théâtre Louis-Jouvet
Square de l’Opéra-Louis-Jouvet, 75009 Paris

Tél. : 01 53 05 19 19.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra